Définition Installations sanitaires

Les travaux et la qualité des installations sanitaires démarrent dès l’origine d’un chantier. Dès l’intervention du lot gros œuvre, des réservations doivent être prévues dans les planchers, pour laisser passer les canalisations d’arrivée d’eau et d’évacuation. Les conduites d’eau à l’extérieur doivent être enterrées de telle sorte qu’elles soient hors gel. Les conduites d’eau chaude doivent être calorifugées, et situées au dessus des conduites d’eau froide. Il convient de tenir compte des interventions d’entretien, en prévoyant dès l’origine, des dispositifs bien commodes lors des opérations d’entretien :

  • Présence de regards de visite de la canalisation d’évacuation des eaux usées et facilité d’accès.
  • Robinet de vidange à la base des conduites verticales.
  • Possibilité de vidanger les conduites d’eau extérieures depuis l’intérieur du bâtiment
  • Limitation de la température d’eau chaude au robinets à 50/60°C pour limiter l’entartrage et la corrosion des équipements et des conduits.
  • Par ailleurs, il importe de bien distinguer les robinetteries avec mélangeur (deux robinets) ou avec mitigeur (un seul robinet pour régler le chaud et le froid), et de prendre en compte les recherches d’économies dès que possible (économiseurs d’eau…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.