Catégories

Le cours de l’or.

Sur cette page, le cours de l’once d’or sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX). cliquez ici pour le prix des monnaies et des lingots.

 Cours de l’or en Devise / pays (base US)

euro EURCours de l’or en franc suisse CHFCours de l’or en Belgique
dollar USDdinar algérien DZDCours de l’or en Espagne
dirham marocain MADCours de l’or en Angleterre livre sterling GBPCours de l’or au Portugal
Cour de l’or en dollar canadien CADdirham des Émirats arabes unis AEDCours de l’or en France
dinar tunisien TND Cours de l’or au Luxembourg
  Cours de l’or en Allemagne

 

Facteurs influant sur le cours de l’or.

Comme la plupart des produits, le cours de l’or est déterminé par l’offre et la demande, mais aussi par la spéculation. Toutefois, contrairement à la plupart des autres matières premières, la santé de l’économie  joue un rôle plus important dans la fixation de son prix. La plupart de tout l’or extrait existe toujours sous une forme accessible, comme des lingots et des bijoux.  À la fin de 2006, on a estimé que tout l’or jamais extrait s’élève à 158.000 tonnes. Ceci peut être représenté par un cube, dont les côtés mesurent 20,2 mètres.

Compte tenu de l’énorme quantité d’or stockée par rapport à la production annuelle, le prix de l’or est principalement affecté par des changements dans la demande, plutôt que des changements dans la production minière (l’offre). Selon le World Gold Council, la production minière annuelle d’or au cours des dernières années a été près de 2500 tonnes. Environ 2.000 tonnes se destine à la fabrication de bijoux et à  la production industrielle ou dentaire et près de 500 tonnes est acheté par des investisseurs particuliers et des fonds d’investissements.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

1)  L’or et les banques centrales.

Les banques centrales et le Fonds monétaire international jouent un rôle important dans la fixation du cours de l’or. En 2004, les banques centrales et les organismes officiels détenaient 19 pour cent de tout l’or produit comme des réserves officielles d’or. L’accord sur l’or (WAG), qui date de Septembre 1999, limite les ventes d’or par ses membres (Europe, États-Unis, le Japon, l’Australie, la Banque des règlements internationaux et le Fonds monétaire international) à moins de 500 tonnes par an. Les banques centrales européennes, telles que la Banque d’Angleterre et la Banque nationale suisse, ont été d’importants vendeurs d’or durant cette période.  En 2009, cet accord a été prolongé pour une période supplémentaire de cinq ans, mais avec une limite de 400 tonnes.

Bien que les banques centrales n’annoncent pas à l’avance leurs achats d’or, d’autres, comme la Banque centrale Russe, ont exprimé leur intérêt d’augmenter leurs réserves d’or. Début de 2006, la Chine, qui détient seulement 1,3% de ses réserves en or,  a annoncé qu’elle était à la recherche de moyens pour améliorer le rendement de ses réserves officielles. Cela signifie que la Chine pourrait repositionner plusieurs de ses avoirs en or, en ligne avec d’autres banques centrales. L’Inde a acheté plus de 200 tonnes d’or en 2012.

2) Les politiques monétaires des banques centrales affectent le cours de l’or.

Il est généralement admis que les taux d’intérêt sont étroitement liés aux cours de l’or, par le biais des décisions de politique monétaire liés aux taux d’intérêt. Par exemple, si les signaux du marché indiquent la possibilité d’une inflation prolongée, les banques centrales pourraient décider d’adopter des politiques telles que la hausse des taux d’intérêt, ce qui pourrait affecter le prix de l’or. Une réaction opposée à ce principe général peut être vu après que la Banque centrale européenne ait relevé son taux d’intérêt le 7 Avril 2011, pour la première fois depuis 2008. Le prix de l’or a répondu mais lentement pour ensuite subitement remonter les jours suivants. Une situation similaire s’est produite en Inde: En Août 2011, lorsque le taux d’intérêt étaient à leur plus haut en deux ans, les prix de l’or ont également atteint un sommet.

3) L’or comme couverture contre l’inflation: L’or comme valeur refuge.

L’or, comme tous les métaux précieux, peut être utilisé comme couverture contre la dévaluation de la monnaie papier lié à l’inflation, la déflation ou la baisse relative d’une devise. En effet, Les monnaies de tous les grands pays sont sous forte pression en raison des énormes déficits gouvernementaux. Si le rendement des obligations, des actions et de l’immobilier n’est pas suffisamment élevé pour compenser les pertes liées à l’inflation, alors la demande d’or augmente. Un exemple de ceci est la période de stagflation qui a eu lieu au cours des années 1970 et qui ont conduit à la formation d’une bulle spéculative dans les métaux précieux.

4) les Bijoux et la demande industrielle.

Les bijoux représentent toujours plus des deux tiers de la demande annuelle d’or. L’Inde est le plus important consommateur en termes de volume, ce qui représente 27% de la demande en 2009, suivie par la Chine et les États-Unis.

La demande Industrielle; or dentaire et médical, qui représente environ 12% de la demande d’or. L’or possède de bonnes propriétés thermique et électrique, avec une résistance élevée à la corrosion et la colonisation bactérienne.

  • Le cours de l’or au comptant est basé sur le prix de l’or futur négocié sur les marchés à terme opérant dans un certain nombre de pays. Les contrats à terme sont des contrats standardisés pour la livraison (le vendeur livre) ou de réception (l’acheteur reçoit) d’une certaine quantité fixe de matières première selon une  certaine qualité.
  • Les échanges à terme existent dans de nombreux pays afin de faciliter les échanges commerciaux de tous les principaux produits de base. Ces produits comprennent les produits énergétiques comme le pétrole, le gaz naturel, le blé, le maïs et le soja et les métaux comme le cuivre, le plomb et le zinc.
  • L’or, l’argent, le platine et le palladium sont également commercialisés sous forme de contrats à terme. Les contrats à terme sont disponibles pour chaque mois de l’année. Un contrat pour la livraison de blé en décembre peut être acheté en mai de l’année précédente. Le but des contrats à terme est de permettre aux producteurs et aux consommateurs d’établir des prix garantis et un approvisionnement garanti de la marchandise sous-jacente.

Le cours de l’or que vous voyez un peu partout est celui du COMEX.

A New York, le COMEX (Commodity Exchange) est la bourse des marchandises de premier plan aux États-Unis pour les métaux, une division de la NYMEX (New York Mercantile Exchange). Le processus de détermination de prix de l’or au comptant sur le COMEX est spécifié dans le NYMEX « Rule Book. » En temps réel, seconde par seconde, le prix au comptant de l’or est le prix du contrat à terme du «mois le plus actif». Pour résumer, le prix au comptant de l’or est calculé sur la moyenne du prix des contrats au cours des deux dernières minutes de la période de fermeture qui est de 13:28-13:30, heure de New York. Si vous avez un compte de trading à terme auprès d’un courtier à la Bourse, vous pouvez prendre livraison de l’or physique lorsque la durée du contrat arrive à échéance. Acheter de l’or physique de COMEX est possible, mais pour des montants de plusieurs centaines de milliers d’euro. Il est plus pratique d’acheter de l’or physique en plus petites quantités chez des détaillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.