•  
  •  
  •  
  •  

La déception causée par les nouvelles prévisions du premier constructeur mondial de téléphones portables Nokia devrait peser sur les indices new-yorkais à l’ouverture. En légère baisse avant l’avertissement du groupe finlandais, les futures se sont ensuite clairement orientés en territoire négatif et affichent à présent des reculs compris entre -0,4% (S&P; 500) et 0,9% (Nasdaq 100).

Nokia plonge pour l’heure de 15,8% en pré-ouverture à Wall Street. Le géant finlandais Nokia a douché les marchés ce mardi en révélant que ses ventes seront inférieures à ses prévisions au cours du premier trimestre. Alors qu’il tablait initialement sur une croissance de 3% à 7% de celles ci, l’équipementier finlandais vient de faire savoir qu’elles s’inscriraient finalement en retrait de 2%. En conséquence, le bénéfice par action du groupe ne s’établira qu’en bas de fourchette des prévisions à savoir 0,17E par action contre un objectif initial compris entre 0,17 et 0,19E.

L’ensemble du secteur nord-américain des télécommunication devrait pâtir de cet avertissement, à l’image de Motorola (-4,7% en pré-ouverture), Lucent (-0,9%) ou Nortel (-2,5%).

Les valeurs de la distribution devrait en revanche profiter de la publication des dernières données compilées par l’institut ISCS et la banque UBS concernant l’activité dans le champs du commerce. L’étude montre en effet que les ventes dans les chaines de magasins américains ont augmenté de 0,3% sur la semaine achevée le 03 avril après avoir décliné de 1,9% la semaine précédente. En glissement annuel, la croissance des ventes s’est élevée à 7,5%, en nette accélération par rapport au niveau observé la semaine précédente, +6,6%. Wal Mart progresse de 0,4% en pré-ouverture.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent - Goldbroker.com

On note que la banque d’affaires new-yorkaise Morgan Stanley a annoncé mardi l’acquisition de la firme Barra au travers de sa filiale Morgan Stanley Capital International (MSCI. La banque a conclu un accord définitif valorisant chaque action Barra à 41 USD soit un montant total de 816,4 millions de dollars. Spécialisée dans le domaine de la gestion du risque, Barra va s’adosser à MSCI afin de créer leader mondial dans le domaine de la fourniture d’indice benchmark et des outils analytiques du management du risque. La transaction devrait être finalisée dans les 60 à 120 jours.

La période de publication des résultats trimestriels d’entreprise débutera aujourd’hui avec Alcoa, qui dévoilera les comptes de son premier trimestre 2014 après la clôture du marché.

  •  
  •