•  
  •  
  •  
  •  

La Bourse américaine ne s’est finalement pas laissée intimider lundi par les craintes d’attaques terroristes. Après un début de séance sous pression, les indices new-yorkais ont su profiter de l’annonce d’un indice ISM manufacturier supérieur aux attentes pour repartir de l’avant. Le Dow Jones a ainsi progressé de 0,39% à 10179 points. De son côté, le Nasdaq s’est adjugé 0,25% à 1892 points.

En effet, l’Institute for Supply Management a dévoilé un indice d’activité manufacturière en hausse à 62% au titre du mois de juillet, contre 61,1% en juin. Il s’agit d’une bonne surprise par rapport aux 61,5% attendus en moyenne par les économistes. On note que l’indice ISM se maintient au-dessus du seuil des 60% pour le neuvième mois consécutif. Parallèlement, le rythme des publications trimestrielles d’entreprises s’est ralenti hier après deux semaines très agitées sur ce plan. Procter & Gamble, et RJ Reynolds Tobacco, en publiant des résultats supérieurs aux attentes, ont tiré leur épingle du jeu.

Le géant des produits de la maison et des cosmétiques Procter & Gamble, dont l’action a grimpé de 2,3% à 53,3 USD, a dégagé un bénéfice net trimestriel 1,37 milliard de dollars, en forte hausse de 44%. Réparti par action, le bénéfice net du quatrième trimestre du groupe atteint 50 cents, contre 44 cents un an plus tôt et 48 cents attendus en moyenne par les analystes. De son côté, le groupe cigarettier RJ Reynolds Tobacco Holdings (RJRT) a a fait état d’un bénéfice net au deuxième trimestre de 1,77 dollar, soit un bond de 91,6% par rapport aux 83 cents dégagés un an plus tôt. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net trimestriel par action de 1,24 dollar. Le titre Reynolds american s’est apprécié de 3,3% à 74,3 USD.

Au chapitre des hausses, on note également que l’action du fabricant d’articles de sport Nike a progressé de 1,3% à 73,6 USD. La firme avait indiqué vendredi soir que ses commandes futures pour la période allant de de juin à novembre ont progressé de 11,3% par rapport à la même période de l’an passé, contre une hausse de +10,3% annoncée dans le dernier rapport trimestriel du groupe.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent - Goldbroker.com

Sur le compartiment technologique.

Après avoir plongé il y a une semaine de 16% suite à l’avertissement sur la marge lancé par l’équipementier de télécommunications canadien, le titre Nortel a retrouvé un peu de hauteur (+4,4% à 3,8 USD). Le groupe a annoncé avoir été retenu par l’opérateur Warid Telecom pour la fourniture d’infrastructures réseaux de nouvelle génération basée sur la voix par internet (VoIP) au Pakistan. Dans le secteur des télécommunications, Motorola a progressé de 1,9% à 16,2 USD. Saluant l’amélioration de la profitabilité et de la génération de cash flow de Motorola, l’agence de rating Standard and Poor’s a décidé lundi de relever la perspective attachée à la note à long terme de l’équipementier telecom américain de ‘stable’ à ‘positive’.

Après Bourse, l’éditeur de logiciels Adobe a relevé ses prévisions de chiffres d’affaires (entre 380 et 400 millions de dollars) et de bénéfice net par action (entre 36 et 41 cents) pour son troisième trimestre 2004. Le titre bondit de 5% en cotation hors séance.

Les bourses de l’Euroland ont donc rouvert en légère hausse.

Les indices US ont su triompher hier soir (en seconde partie de séance) de tous les handicaps qui justifièrent la consolidation des places européennes (flambée du pétrole à 43,8$ le baril, alerte terroriste maximum et mesures de sécurité draconniennes autour de Wall Street mais également du FMI ou du siège de Citigroup).
Les bourses de l’Euroland ont donc rouvert en légère hausse (+0,25%) et Paris, Francfort ou Milan se dispute le podium avec des gains voisins de +0,4%.
Avec 250 millions d’Euros échangés en 30 minutes, le CAC40 prend un départ timide et l’étroitesse des volumes explique peut-être un ‘pic’ inscrit à 3.648Pts au cours du 1er quart d’heure de cotations.
Le Dollar flirte ce matin avec les 1,2020/E et les 111/Yen…mais ce sont là des cours très proches de ceux observés hier en fin de journée.Les marchés obligataires consolident doucement (-0,1%) en Europe en attendant  les chiffres des revenus et dépenses des ménages aux USA pour le mois de juin (publiés à 14H30).
L’actualité des entreprises étant relativement peu dense ce matin, les éca rts moyens sur les vedettes de la cote sont insignifiants: le meilleur ‘performer’ du CAC40, c’est BNP-Paribas qui réagit positivement mais avec 24H de retard aux excellents résultats publiés la veille.NB, Wavecom s’effondre de nouveau (-6,5%) et pulvérise le plancher des 3E.

  •  
  •