Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon le dernier rapport du World Gold Council la demande mondiale d’or continue à baisser par rapport à 2013, avec une baisse de 16% au cours du deuxième trimestre. La demande mondiale d’or a atteint 964 tonnes au cours de Q2.

Source: http://www.gold.org

Marcus Grubb, directeur général de la stratégie d’investissement de World Gold Council a déclaré:

Les consommateurs de bijoux ont continué à digérer les volumes exceptionnels de 2013 et les investisseurs ont également réduit leurs achats d’or de bourse. Le marché de l’or se stabilise après l’extraordinaire amélioration que nous avons vue en 2013

En termes de valeur, la demande  mondiale d’or au cours du second trimestre a totalisé 40 milliards de dollars, soit une baisse de 24% en valeur, du fait de la baisse du prix de l’or, à 1288 dollar l’once en moyenne au cours de la période.

La demande mondiale de bijoux, qui représente plus de la moitié de la demande totale mondiale  d’or, est en baisse de 30% par rapport à l’année dernière. L’Inde et la Chine demeurent les principaux acteurs du marché mondial de la joaillerie, avec 154 tonnes et 143 Tonnes d’or acheté. Le secteur de la bijouterie et joaillerie confirme la reprise observée en 2013, la demande de bijoux aux États-Unis a augmenté de 15% et au Royaume-Uni de 21%.

Hausse des ventes de bijoux en or.

Les achats de bijoux en Inde ont également été limité dans la perspective de l’élection et l’incidence continue des restrictions à l’importation sur l’or. La confiance des consommateurs a continué de croître avec l’amélioration de l’économie et acheter de l’or est redevenu à la mode. Les banques centrales ont acheté 118 tonnes d’or au 2ème trimestre 2014, soit une augmentation de 28% par rapport à la même période 2013.

  • C’est 14e trimestre consécutif que les banques centrales sont des acheteuses nets d’or,  du fait de la poursuite de la diversification des réserves au détriment du dollar américain et les tensions géopolitiques en Irak et en Ukraine qui favorise les achats d’actifs dit de refuge.
  • Après une désastreuse année 2013, la demande mondiale d’or de bourse est en plein essor: la demande mondiale d’or d’investissement, lingots et  pièces ainsi que fonds négociés en bourse, est en hausse de 4% à 235T.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes:

Le secteur de la bijouterie reste le premier poste de la demande mondiale d’or. Les banques centrales ont augmenté leurs réserves d’or de 28% en ajoutant 118 tonnes dans leurs coffres. L’or reste donc une valeur refuge.
Dans son  ensemble, il semble que la demande d’or est de revenir sur ses tendances à long terme. A noter que le niveau d’or recyclé (achat d’or aux particuliers) est le plus bas depuis 2007, indiquant un contexte difficile pour le secteur des acheteurs d’or.

Inde: Les importations de bijoux en or ont augmentent de 10% au premier trimestre de l’année 2014.

Depuis que le nouveau gouvernement de Modi a réduit les barrières commerciales sur les importations d’or, les importations de lingots d’or et pièces ont reculé mais moins que lors des trimestres précédents, (3%) tandis que les importations de bijoux en or ont augmenté de 10%. Malgré la chute de la Roupie, la demande indienne de bijoux et d’orfèvrerie reste forte. Au cours du premier trimestre, la quantité d’or importée sous forme de bijoux s’est élevé à 114 millions de dollars.

Dans le cas de lingots et de pièces, les importations totales se sont élevées à 1.300 millions d’euros, soit 3,32% de moins qu’il y a un an. La «fièvre» de l’or en Inde a provoqué un déficit du compte courant du pays qui s’élève à 4,7 points de PIB en mai 2013. Depuis lors, le gouvernement indien a mis tous les moyens disponibles pour freiner les importations d’or et ainsi éviter une crise de balance des paiements.

  •  
  •  
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push ({});