Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or a (agréablement) surpris aujourd’hui mercredi, après les chiffres plutôt mauvais du produit intérieur brut américain, ce qui a poussé de nouveau les investisseurs à se réfugier dans l’or. L’or avait gagné 0,48% hier mardi.

L’or pour livraison en avril saute de 19,70 $ à 1682,40 $ US l’once à la division Comex de la New York Mercantile Exchange. Le cours de l’or en bourse a varié entre 1.684 $ au plus haut et 1,663.50 $/once au plus bas, tandis que l’or spot a gagné 17,70 $.

A vrai dire, personne ne s’attendait à ce que les chiffres du PIB soient aussi mauvais. Le Bureau of Economic Analysis a déclaré que le PIB  au quatrième trimestre a chuté de 0,1%, une forte baisse face au 3,1% du dernier trimestre. Cette annonce a fait  couler les principaux marchés boursiers américains dès  mercredi matin. Selon les économistes interrogés par Thomson Reuters, nous nous attendions de voir augmenter le PIB de 1,1%. Le stimulus monétaire mené par la Banque centrale devrait donc se poursuivre? Dans tous les cas, Wall Street est sous le choc. Aujourd’hui c’est la peur qui s’est emparé des traders, ce qui laisse envisager une fin de semaine plutôt intéressante pour l’or! L’or s’est mis à grimper peu après que le Bureau of Labor Statistics ait publié les chiffres du chômage, qui a augmenté de 157 000 personnes, et le taux de chômage passe à 7,9%, contre 7,8% le mois précédent. Les analystes interrogés par Thomson Reuters s’attendaient à ce que la masse salariale augmente de 160.000 personnes et le chômage se maintienne à 7,8%.

Craintes de tensions inflationnistes.

Le rapport de lundi sur les commandes de biens durables, bien mieux que prévu, suggère que l’économie est  en voie de guérison. Aujourd’hui, les investisseurs d’or ont pris position car ce mercredi, la Réserve fédérale va émettre un communiqué. Les traders seront à la recherche d’informations concernant la poursuite des programmes d’assouplissement quantitatif.
Ce vendredi le Bureau of Labor Statistics communiquera le taux de chômage pour janvier. Avec la politique de la Fed qui est lié à un objectif de taux de chômage de 6,5%, les investisseurs en or seront à l’affût de toute baisse du taux de chômage, actuellement de 7,8%, pour deviner  les futures décisions de la réserve fédérale américaine. Le rapport Institute for Supply Management publie également l’indice ISM manufacturier vendredi prochain. Toute amélioration suggère la poursuite de la reprise économique, ce qui pourrait être négatif pour l’or. Le lundi, le cours baissa fortement, pour remonter le mercredi après la publication de la baisse du produit intérieur brut américain. La réunion de la FED du mercredi après-midi n’offrit aucune surprise: aucun changement en vue sur ses programmes d’assouplissement quantitatif. La semaine prochaine, le calendrier économique sera beaucoup plus léger. Actuellement, l’or se situe sur une étroite fourchette de négociation, dans le court terme, peu de mouvements sont attendus.