Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon les prévisions d’UBS, le cours de l’or sera en moyenne à 1900 $ l’once en 2013.

UBS a également prévu un prix de 36,80 $ pour l’argent, selon les derniers rapports de la banque suisse. Le cours de l’or semble actuellement souffrir de l’incertitude autour de la politique budgétaire américaine et aussi de la politique monétaire pour l’année prochaine. Lors sa dernière déclaration, la Réserve fédérale américaine a informé qu’elle maintiendra les taux d’intérêts américains proche de zéro, jusqu’à ce que le taux de chômage baisse jusqu’à sa moyenne historique. La Fed va également poursuivre sa politique d’assouplissement quantitatif, ce qui concrètement signifie injecté de l’argent dans l’économie pour stimuler la croissance.

Cette semaine, l’or a encore évolué dans une fourchette relativement étroite et ce  vendredi l’or a terminé à 1.697,05 après la conférence de presse de la FED. Durant la semaine, l’or baissa jusqu’à 1694,65, ce qui inquiéta le marché,  qui le considéra comme un actif à risque.

Peu avant la déclaration de la FOMC (Federal Open Market Committee), il semblait encore possible de voir l’or monter, avec des variations de jusqu’à 30 dollars, mais l’espoir d’un envol de l’or ne fut que de courte durée. Les négociations sur le mur fiscal doivent, coûte que coûte, déboucher  dans quelques jours et il est certain que nous aurons un accord de dernières minutes. Les conséquences fiscales mettent mal à l’aise beaucoup de commerçants, lesquels préfèrent vendrent avant la de fin d’année, pour éviter des surprises fiscales. Même si l’or nous a plutôt déçus ces trois dernières semaines, le métal jaune compte encore de nombreux adeptes. Nous pouvons citer plusieurs facteurs qui sont favorables pour l’or en particulier les politiques monétaires ultra-accommodante adoptées par la plupart des banques centrales mondiales.

Pour cette raison, nous sommes plutôt optimistes pour l’or pour la semaine prochaine et nous pensons voir l’or monter, après la « pause » de ce vendredi. Nous pensons que le cours de l’or va se frayer un chemin jusqu’au niveau des 1760 $. Finalement, nous verrons l’or passer au-dessus du niveau des 1800 $, mais pas avant la fin de l’année. En effet, il est difficile de croire que les marchés vont tout d’un coup investir sur un produit à risque comme l’or. Au lieu d’une brusque montée, nous verrons certainement une progression lente, mais soutenue.

Nous voyons donc au niveau des 1700 $ un soutien important pour  l’or à terme, et nous nous attendons donc à une douce reprise des cours cette semaine, car nous devrions voir de nouveaux les investisseurs prendre positions. Pour le moment, les principaux vendeurs et acheteurs d’or se tiennent à l’écart. Mais actuellement nous avons la Réserve fédérale, qui est susceptible d’acheter des bons du trésor américain ainsi que d’autres actifs durant le mois de décembre. Donc il faudra garder un œil sur les prochaines déclarations de Bernanke qui pourraient être le facteur déclencheur que nous attendons.

Pour cette raison, la valeur de l’or devrait s’apprécier face au dollar américain. Mais nous avons également d’autres facteurs: La Banque Centrale Européenne qui semble elle aussi prête à réduire ses taux d’intérêt directeurs. La BCE pourrait donc se lancer dans un programme d’achat d’obligations de pays périphériques, ce qui amènerait donc de l’inflation en Europe.

Cette semaine, le cours de l’or a chuté.

La semaine dernière, nous pensions qu’à moyen terme le niveau des 1750 $ serait atteint. Nous apprécions sur le graphique comment l’or se négocie depuis d’un an sur une franche relativement étroite de négociation, de 1550 USD a 1800 USD (1). Nous voyons également une période de liquidation qui semble maintenant être terminée (2). Le support pour l’or semble se situé sur le niveau des 1.700$/l’once, et il semble que nous commencions à voir le début d’une courbe ascendante (2). A l’heure actuelle, nous pensons que l’or va aller beaucoup plus loin et atteindre les 1.800 USD est presque une certitude. En effet, depuis 10 ans, nous voyons les importants acheteurs se manifester lorsque l’or semble de nouveau vouloir monter.