Qu’est ce qu’une société offshore ?

La création d’une société offshore suscite de nombreuses questions, dont les plus fréquentes ont été regroupées ici pour vous permettre de les consulter, et de trouver les réponses que vous attendez. Chaque question est pertinente et nous avons pris soin d’y répondre de la manière la plus claire et précise possible. De cette façon, nous sommes certains de vous apporter une aide de qualité.

Qu’est-ce qu’une société offshore ?

Une société offshore est une entreprise basée dans un pays étranger de celui où elle exerce ses activités. L’intérêt d’une société offshore est de bénéficier de la fiscalité avantageuse de son pays d’implantation, tout en continuant de faire des affaires avec d’autres pays. Cependant, elle ne peut pas exercer une activité dans son pays au risque d’être considérée comme « société résidente » est d’être davantage taxée.

Quels sont les avantages d’une société offshore ?

Une société offshore permet d’augmenter les bénéfices puisqu’elle est soumise à une fiscalité plus faible (voire nulle). Par ailleurs, les démarches administratives, notamment la comptabilité, sont souvent plus souples et légères. La solution offshore offre également une bonne confidentialité des données et un anonymat dans la direction de la société.

Quelle est la meilleure destination pour une société offshore ?

Il n’existe pas une bonne réponse unique à cette question, puisque le choix de la juridiction de destination dépend de nombreux facteurs, et notamment de l’activité qui y sera menée. L’ensemble de nos fiches pays présente les avantages et les inconvénients de chaque destination offshore et onshore. Par ailleurs, dans un cadre général, il est conseillé de s’installer dans une juridiction avec de bonnes infrastructures, une économie et un système politique stables, une fiscalité avantageuse pour l’activité de la société et une bonne réputation à l’international pour ne pas être pénalisé dans vos affaires.

Est-il obligatoire de tenir une comptabilité pour sa société offshore ?

En général, oui. De très nombreuses juridictions exigent des sociétés offshores de tenir à jour une comptabilité selon des normes précises. Néanmoins, certains pays ne présentent aucune exigence administrative comme Belize, les Seychelles, l’Île Maurice,…

En combien de temps la société peut-elle être créée ?

Là encore, tout dépend de la juridiction. Certaines possèdent des délais de création extrêmement courts (24 à 48 heures), alors que d’autres peuvent atteindre une durée d’un mois. Le nombre de documents à fournir et de procédures à effectuer varie également d’une juridiction à l’autre. Le délai de création d’une société est précisé dans chacune de nos fiches pays.

Qu’est-ce qu’une shelf company ?

La shelf company (ou société dormante) est une entreprise achetée par un fournisseur, qui en est donc le propriétaire. Un investisseur peut alors décider de lui acheter : il en récupère ainsi la propriété et peut faire des affaires avec le nom de la société déjà créée. Cette méthode évite les étapes de la création de société et permet d’avoir une ancienneté commerciale, toujours avantageuse.

Une société offshore signifie-t-elle absence de taxes ?

Non, créer une juridiction offshore ne signifie pas systématiquement l’absence de fiscalité pour les entreprises. Si beaucoup de pays proposent en effet un impôt à 0%, certains présentent juste une taxation faible. D’autres peuvent également nécessiter des frais d’installation ou des loyers municipaux, par exemple. Rendez-vous sur la fiche du pays de votre choix pour connaître précisément sa fiscalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.