Quel est le meilleur détecteur de métaux pour trouver de l’or?

Une fréquence de 20 kHz ou plus est idéale pour détecter de l’or mais Les meilleurs détecteurs d’or fonctionneront à des fréquences encore plus élevées et sont donc spécialisé pour la recherche d’or et on peut détecter de l’or avec un détecteur de métaux fonctionnant généralement entre 45 kHZ et 61 kHZ (les détecteurs de métaux pour trouver des monnaies ou autres fonctionnent généralement à des fréquences plus basses entre 6,5 kHZ et 14 kHZ.)

Comparé à d’autres métaux, l’or présente de faibles propriétés conductrices, ce qui signifie qu’un appareil pour détecter de l’or fonctionnant à une fréquence très élevée fonctionnera beaucoup mieux et détectera plus d’or.

Trouver de l’or avec un détecteur de métaux.

Minelab dispose de détecteurs d’or les plus puissant et haut de gamme conçus spécifiquement pour l’or, tels que le Minelab GPX 5000 et le Minelab GPZ 7000 qui utilisent leur technologie à tension nulle (ZVT) ou induction pulsée. La technologie ZVT n’est pas tout à fait le même que les détecteurs de fréquence ci-dessus car elle émet des impulsions avec deux niveaux de tension qui fonctionnent en combinaison avec des impulsions différées pour augmenter la quantité de puissance transmise dans le sol et détecter l’or à une profondeur de 50 cm. Cette technologie rend ces détecteurs très efficaces pour trouver de l’or, mais ils cher, comme on peut s’y attendre d’un détecteur d’or aussi avancé.

Quelles est différence entre un détecteur d’or et un simple détecteur de métaux? : la haute fréquence et l’induction pulsée

Les 2 meilleurs détecteur d’or au monde (haut de gamme).

Minelab GOLD MONSTER 1000 | Fréquence 45 kHz (détecteur de métal haute fréquence pour la recherche d’or natif et pépites d’or): Sans doute l’un des plus récent meilleur détecteur d’or au monde avec un prix 10 fois moins cher que le fameux 5000 900€ en 2020.

GPX 5000 MINELAB | Induction pulsée

Le détecteur de métaux Minelab GPX 5000 est puissant pour localiser les pépites. Le must pour chercher en Afrique et en Australie car il fonctionne en induction pulsée. 5000 euros

Le meilleur moyen de prospecter en toute quiétude est de toujours obtenir l’autorisation des  propriétaires, des champs, des bois ou vous désirez prospecter, car ceux-ci seront en mesure de vous signaler si ces terrains sont ou non classés. Au départ, de telles précautions vous sembleront peut-être fastidieuses, mais même si elles vous font perdre du temps, elles pourront à l’avenir vous éviter bien des déboires.

Comment trouver de l’or avec Minelab

Demander une autorisation :

Le respect de la CODE du PROSPECTEUR  est votre  meilleur atout. Une bonne connaissance des matériels et de leurs utilisations s’acquière a force de pratiques et aux contacts de ceux « qui ont de la bouteille .. » pardon, du détecteur !

Détecter avec quel appareil ?   

Les détecteurs : Un bon détecteur c’est comme un bon logiciel : c’est celui que vous savez utiliser en fonction de ce que vous avez à faire !

Vous n’allez pas utiliser un tableur pour faire du traitement texte et vous n’utiliserez pas un logiciel de dessin pour faire vos comptes. Et bien selon ce que vous tenterez de retrouver en priorité, des monnaies ou de l’or, vos besoins en matière de discrimination et sensibilité ne seront pas les mêmes.

Discrimination : faculté d’éliminer certains types d’objets ou matières par rapport à d’autres (rejets des métaux ferreux.

Il faut savoir que cette discrimination se fait souvent au détriment de la puissance et pour l’exemple : en rejetant de façon trop primaire certains anneaux de canettes en aluminium vous passerez peut-être à côté d’une très belle bague.

 Je ne connais pas à ce jour d’appareil qui élimine totalement et a 100%  les papier d’aluminium, capsules de bière, boîte de pâté, etc. , sans risquer de passer à côté de quelque chose d’intéressant.

Souvent pour l’achat de notre premier appareil nous avons tendance a en vouloir pour notre argent, ce penchant naturel a tendance à nous orienter vers des appareils qui présentent un maximum de boutons et cadrans.

Alors avant de vous lancer à acheter une « usine à gaz  » penser à trois détails qui sont pour moi de grandes importances:

  • Le poids de l’appareil
  • Son ergonomie
  • Son équilibre.

Le poids de l’appareil.

Je ne m’aventurerais pas a donner un seuil limite de ce poids, mais je vous encourage à bien lire toutes les notices et a ne pas éluder ce détail, ne négligez surtout pas 200 g de gain.  

L’ergonomie du détecteur d’or.

J’ai eu le plaisir d’utiliser des appareils que je considérais très performant, cependant en matière de poids et d’équilibre ces appareils s’avéraient après deux heures d’utilisation redoutable pour l’épaule, le coude et le poignet. Il est dommage de constater que cet aspect ne soit pas toujours la pierre angulaire de tous les concepteurs d’appareils.

Équilibre du détecteur de métal.

Par définition pour détecter, les appareils les plus fréquemment rencontrés, fonctionnent sur un principe de détection dynamique ce qui veut dire qu’il faut par définition les bouger ! Sans trop se lancer dans des explications physiques: plus appareil sera lourd et son point d’équilibre inconfortable et éloigné du prospecteur et plus le moment d’inertie sera difficile a passer au moment de relancer votre appareil dans l’autre sens.

Si vous ne comprenez pas, et bien votre dos et votre épaule vous le rappellerons bien mieux que moi !.  

La puissance du détecteur de métal.

S’il est un domaine bien nébuleuse c’est celui de la puissance, il est important de comparer ce qui est comparable. Méfiez-vous des appareils dont on vous annonce la possibilité d’aller chercher un liard plus 30 cm, cette performance n’est pas en théorie impossible, mais de là à la reproduire sur tous les terrains, c’est une autre affaire ! Penser à ce détail :  dans des brousses ou sols « naturels » en Afrique ou en Australie, qui n’ont jamais été labourés, il est commun de trouver des pépites d’or de belles tailles à « seulement » à moins de 5 cm dans le sol, mais qui peut le plus …  

Comment s’habiller pour prospecter.

Avec quelques années je me rends compte que j’ai tendance a ressembler à un hybride issu d’un croisement « douteux  » entre un chasseur et un troufion en campagne ! Cette tendance ne découle pas, de ma part, d’un goût prononcé pour le kaki, mais rendons à césar …     le fait que les tenues dites « tous terrains » des ces baroudeurs de campagne soient robustes aux barbelés,  ronces et autres guirlandes naturelles, font que tôt ou tard vous y viendrez probablement, en tout ou partie, a vous déguiser de la sorte.

Méfiez vous des tenues un peu trop légères, genre short ou bermuda car nous avons un ennemi redoutable, la tique et ces bestioles aiment aussi bien les prospecteur bien gras que maigres… et le jour ou vous aurez a demander a votre femme ou copine de vous en enlever une accrochée « à votre patrimoine génétique » comme dirait un grand humoriste :

Le Gilet : Il est un fait : la nature a horreur du vide !  Plus vous avez de poches et plus vous empilez de bazar, donc il faut encore plus de poches ! C’est la que le « Gilet » est formidable,  ce blouson dans le style baroudeur photographe est génial pour notre loisir de par sa capacité a pouvoir y stocker au minimum, une petite brosse en laiton, une loupe, un couteau, une boite de pansement,  le sac aux déchets et pour les plus perfectionnistes, le téléphone portable, le GPS et les provisions de bouches

Les Chaussures :  évitez celles qui possèdent des parties métalliques (œillets, fermeture éclair, etc.) car vous allez prendre des bips en pagailles dans le oreilles.

Le Casque audio : déjà je vous déconseille fortement de prospecter sans casque car ça augmente la consommation en piles et vous ne percevrez pas toutes les petites subtilités de sons qui sont bien souvent très utiles.   Si vous êtes du genre a avoir vite chaud, limitez l’utilisation des gros casques qui enveloppent totalement les oreilles, ils ont certes un grand confort d’écoute et très agréable par grand froid,  mais ils deviennent vite insupportables au dessus de 15°. Pour ma part, j’utilise la plupart du temps, des casques de style baladeur CD  (- de 10 € avec un fil de 2m) et pensez à toujours a en avoir un de rechange pas loin de vous, car c’est le genre d’accessoire qui vieillit mal avec ce qu’on lui fait subir.  La longueur du câble est importante, trop court vous êtes obligé de l’enlever a chaque fois que vous voulez poser votre détecteur a chaque trou et trop long vous marcherez dessus ou vous couperez rapidement le cordon avec la pelle ! Le top maintenant est le système Bluetooth certes plus onéreux mais bien pratique … une idée de cadeau pour vos proches ou à vous même !

En matière de pelle il faut du solide ! 

La Pelle ou l’outil pour creuser : moi je préfère, et de loin, utiliser une pelle plutôt qu’une pioche, ce choix repose sur les raisons suivantes : 

Quand j’obtiens un écho prometteur  je préfère à l’aide de ma pelle procéder à 3 ou 4 coupes verticales autour de la cible, puis je lève délicatement toute la motte.

Il faut évitez de creuser a la va vite au risque d’endommager l’objet. Croyez-moi, vous ferez grise mine quand vous couperez un beau collier, qui plus est, si vous tombez, comme cela m’est arrivé, sur des reliquats d’engins militaires, vous serez satisfait d’avoir été délicat avec eux… Et puis quand vous opérez sur des pelouses ou prairie à vaches, vous pourrez ainsi voir votre copain ou éleveurs, qui vous as confié son terrain, se détendre à la vue de votre conscience à préserver son patrimoine vert, car si pour vous ce n’est que de l’herbe, lui il appelle « ça » du gazon ou du « manger a vache » !

les pseudo pelles US sont à éviter, celles que je possède sont de réels outils « customisés » provenant de jardinerie, la partie métallique est taillée sur les angles à 45° environ pour pouvoir rentrer dans les sols durs et aussi légèrement affûtées pour permettre de couper des petites racines, le manche est terminé par une sorte de poignée qui facilite bien des manipulations. 

La aussi, d’en avoir une d’avance, a portée de fusil, n’est parfois pas inutile car même solide le proverbe  s’applique : Quand la terre est lourde, les manches « mollissent » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.