•  
  •  
  •  


Tant que la base monétaire continuera de croître, les prix de l’or continueront d’augmenter, dit E.B. Tucker, directeur de Metalla Royalty & Streaming.

« La [base monétaire] ne baissera jamais », a-t-il déclaré. «L’or n’est pas un moyen de spéculer et de faire de gros bénéfices, c’est un moyen de protéger votre richesse. C’est l’assurance patrimoniale. »

Tucker a déclaré qu’il s’en tenait à son pronostic selon lequel l’or reviendrait aux niveaux de prix de 2011. les autres métaux précieux, comme le platine, devrait eux aussi suivre cette tendance

«Ce qui va se passer au cours des deux prochaines années, c’est que nous verrons comment l’or retrouvera sa cotisation des années 2010, c.a.d environ 1 900 $ sur le marché au comptant et nous sommes vraiment confiants que les choses se déroulerons ainsi », a-t-il déclaré. Rappelons aux lecteurs qu’en euros courant une once d’or valait 2000 euros en janvier 1980

Les marchés boursiers toujours en baisse en cette fin d’année 2019.

En hausse à l’ouverture, le CAC se replie ainsi de 0,2 % à 5349,80 points, en deçà d’un plus haut en séance de 5376,15 points.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

Particulièrement chargée hier, avec notamment la hausse étonnamment vive de l’indice ISM services, l’actualité macro-économique du jour sera peu fournie, la seule donnée attendue aux États-Unis concernant l’évolution hebdomadaire des stocks de pétrole, essence et produits distillés.

Dans l’attente du point que le département américain de l’Energie publiera à 16h30 heure de Paris, les cours du brut évoluent en légère baisse à New York comme à Londres, avec des barils de WTI et brent à 62,3 et 63,7 dollars, en repli de 0,2 et 0,4 %.

L’euro poursuit en légère baisse face au billet vert sur le marché des changes, et évolue en deçà du seuil de 1,33 dollar pour la première fois en l’espace de quatre jours. On compte 1EUR pour 1,3287USD, contre 1,3318USD hier (-0,2 %).

Capgemini dévisse de 3,9 % après l’annonce d’une nouvelle augmentation de capital. Le groupe lance une augmentation de capital sur 10 361 191 actions nouvelles. Elle représente un montant de l’ordre de 455 millions d’euros et pourra être porté à environ 500 millions d’euros en cas d’exercice de l’option de surallocation.

Suez (-0,9 %) a annoncé la signature de deux contrats de fourniture d’électricité avec Siam Cement en Thaïlande, pour un montant approximatif de 500 à 600 millions de dollars. Il s’agit de deux contrats, d’une durée de 20 ans, conclus par Glow Energy, filiale de Suez Energy International, avec des sociétés pétrochimiques appartenant au Groupe Siam Cement.

Crédit Agricole perd 1 %. La Commission européenne a autorisé hier soir le projet d’entreprise commune entre le groupe bancaire et Fiat Auto, jugeant que l’opération n’était pas susceptible d’entraver la concurrence dans l’Espace économique européen (EEE). Les deux groupes avaient annoncé en juillet dernier leur intention de prendre le contrôle de Fidis Retail, une société de financement automobile pour particuliers jusqu’ici détenue par quatre banques italiennes.

Lafarge est stable. Moody’s Investors Service a relevé sa perspective sur la dette senior de Lafarge et ses filiales Lafarge North America et Blue Circle Industries de ‘ négative ‘ à ‘ stable ‘. L’agence, dont la note est maintenue à ‘ Baa2 ‘, a pris sa décision après l’annonce, lundi dernier, de la cession des activités de toiture du groupe de matériaux de construction.

Arcelor Mittal gagne 0,9 %. Le groupe a annoncé la vente de Stahlwerk Thüringen GmbH (SWT) à Grupo Alfonso Gallardo, pour un montant de 591 millions d’euros. Cette cession s’inscrit dans les engagements que le groupe a pris auprès de la Commission Européenne dans le cadre de la fusion Mittal/Arcleor.

  •  
  •