Pièces d’or Suisse.

Plus de 61 millions de pièces ont été frappées. La pièce or type Vreneli de 20 francs suisse est la plus commune (58 634 296) et est populaire comme pièce de monnaie d’or d’investissement. Les pièces de 10 francs ont été frappées à 2 650 056 exemplaires. Les plus rares sont les pièces de 100 francs, dont seuls 5 000 exemplaires ont été produits, et seulement en 1925. Leur rareté en fait des objets recherchés par les numismates..

Les différents ateliers monétaires
B Berne
B. (avec un point) Bruxelles
BB (accolés) Strasbourg
AB Strasbourg
A Paris
L lingot ou refrappe

La pièce en or Suisse de 10 francs.

Les pièces de 10 francs ont été seulement frappées entre 1911 (100 000) et 1916 (130 000), ainsi qu’en 1922 (1 020 000). Bien que l’avers soit le même pour les pièces de 10, 20 et 100 francs, le revers des pièces de 10 et 100 est le même et montre la croix suisse rayonnante au-dessus d’une branche de rhododendrons et de gentianes. Plus de 2,65 millions de pièces au total furent mises en circulation et ne sont toujours pas démonétisées.

La pièce de 20 francs or.

Les pièces suisse de 20 francs or ont été produites plus de 58,6 millions d’exemplaires. C’est de loin la série la plus importante et la plus populaire. Parmi les pièces de 20 francs, la pièce émise en 1926 a été limitée à 50 000 exemplaires seulement (contre plusieurs centaines de milliers les années précédentes). Jusqu’alors très régulières, les frappes se sont espacées. Après 1926, il y eut les frappes 1927, 1930, 1935, puis les séries de 1947 et 1949. Aucune émission de Vreneli n’a été faite après 1949.

La pièce de 100 francs.

La pièce de 100 francs a été frappée uniquement en 1925 dans la quantité très limitée de 5 000 exemplaires. Sa rareté la rend très recherchée par les numismates. Sur le marché de la collection, sa valeur (pour une pièce impeccable) s’élève à 10 000 francs en 20085.

Les refrappées de 1935 –

Durant l’année 1935, 175 000 frappes régulières des pièces de 20 francs ont été produites. Cependant, vingt millions de pièces additionnelles (20 008 813) portant le millésime « L1935B », avec le « L » indiquant « lingot », et le « B » indiquant l’atelier de monnayage de Berne, ont été refrappées en 1945 (3 500 000), 1946 (7 108 813) et 1947 (9 400 000). Des 9 200 000 pièces additionnelles contemporaines frappées et datées 1947 ont été également produites et sont distinguées par la marque « B » de monnayage. Il n’y a eu aucune frappe régulière dans les années 1945 et 1946.

Une émission antérieure Antérieurement à l’Union latine, une pièce d’or suisse avait déjà été émise avec le Tête d’Helvetia diadémée à gauche avec LIBERTAS en creux sur le diadème et le légende « CONFOEDERATIO – HELVETICA ». Sur le revers, elle porte un écu surmonté d’une étoile dans une couronne composite. Ces pièces furent frappées, conformément à la loi du 22 décembre 1870, entre 1883 et 1896. Elles ne sont pas démonétisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.