•  
  •  
  •  
  •  

Bien qu’en dessous de ses plus hauts en séance touchés peu après l’ouverture de Wall Street, la Bourse de Londres reste bien orientée mardi en fin d’après-midi, à quelques heures de l’issue du FOMC de la Réserve fédérale américaine.

Le FTSE100 progresse de 0,7% à 4389,4 points, en dessous du seuil des 4400 points, franchi pour la première fois en séance depuis mercredi dernier.

National Statistics a indiqué ce matin que la balance commerciale britannique était à nouveau ressortie déficitaire en octobre 2003, à hauteur de 3,5 milliards de livres sterling contre 3,6 milliards un mois auparavant. Sur trois mois, la balance enregistre un déficit record de 9,7 milliards de livres, à comparer aux 9,6 milliards du trimestre précédent. L’institut souligne dans sa note que ses dernières estimations traduisent une expansion du déficit.

L’annonce n’a eu qu’un effet limité sur les échanges.

Bonne tenue également des compagnies pétrolières BP et Shell Transport & Trading progressent respectivement de 2,3 et 2,7%, la perspective d’un hiver froid aux États-Unis soutenant les cours. Toujours porté par l’annonce, hier, de la cession de ses activités américaines, l’opérateur télécoms Cable & Wireless progresse de 3,9%. Sur le même segment, BT Group gagne 1,3%, mmO2 1,9% et Vodafone de 1,5%.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent - Goldbroker.com

Sur le compartiment bancaire, HSBC Holdings grappille 0,4% après avoir fait le point dans un communiqué diffusé en début d’après-midi sur ses résultats au troisième trimestre 2003, marqué notamment par une progression du chiffre d’affaires de ses principales divisions et une tendance à l’amélioration dans les services aux particuliers.

Barclays gagne 0,2%, HBoS 1,5%, tandis que Royal Bank of Scotland perd 0,5

  •  
  •