N’achetez pas de l’or en pleine hausse des cours!

En plein boom du marché de l’or, au cours des années 2011, 2012 et 2013, la plupart des investisseurs ont payé beaucoup trop cher leurs monnaies par rapport aux prix pratiqués sur le marché.

La marge exacte dépendra du type de pièce acheté, de la quantité de pièces achetées et du négociant.  Par exemple, chez joubert-change.fr, le prix d’achat par Joubert d’un souverain est actuellement de 255,00 € (prix du lundi 10 mars 2015), soit une prime de 0.78%  par rapport au cours du souverain de ce jour-là, c’est à dire 253 € S. Donc, si vous vendez aujourd’hui deux souverains à Joubert, vous perdiez 4 euros par rapport aux cours de la pièce. Les investisseurs auront besoin de voir les prix de l’or d’augmenter au moins 1% avant d’espérer de réaliser un bénéfice sur la transaction. Mais la plupart du bénéfice se réalise lors de la vente de la monnaie. Ce même souverain se vend 272 euros pièces, soit près de 7 % de plus que son prix officiel, qui est pour rappel de 253 Euros. Donc un investisseur ayant acheté un souverain doit devoir voir la cotisation internationale du souverain augmenter de 8% avant de pouvoir dégager un bénéfice.

C’est bien cet  égard entre prix de vente et prix d’achat qui va à terme définir la rentabilité de votre achat d’or de bourse. Et toutes les monnaies et lingots ne sont pas logés à la même enseigne.  Par exemple, les lingots de 5 grammes, 10 grammes et 20 grammes ont une différence entre le prix de vente et le prix officiel de jusqu’à prés de 14%. Par exemple, un lingot de 10 grammes valant 345 euros sur le marché vous sera facturé 400 Euros, soit une différence de 55 euros. L’investisseur devrait donc attendre une hausse de 15% du cours de l’or avant de pouvoir dégager un bénéfice lors de la revente.
Ce qui est bien sûr une marge beaucoup plus élevé que celles supportés par les pièces en or a acheter les plus courantes sur le marché français, à savoir les pièces en or de 20 Francs, qui on peut circulées. Beaucoup moins que les pièces de 10 francs qui quand a elles servirent comme monnaie d’échange jusqu’à la première moitié du XX siècle. Et ce détail a son importance !les pièces de 10 francs en or et en bon état sont difficiles à trouver et les marges sont beaucoup plus élevées sur les pièces de 10 francs que sur les pièces de 20 francs en or.

Par exemple, vous pouviez acheter hier un napoléon 20 francs en or pour 209 euros alors que le tarif officiel est de 200 euros, soit une différence de 3,94 %. Mais il vous faudra débourser 125 euros pour acheter un napoléon 10 francs or, alors qu’il ne cote que 100 euros…soit une différence de près de 20%…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.