Catégories
Marché de l'or

Maison de la Monnaie de Paris

La monnaie, un pouvoir régalien chargé d’histoire
Du franc à l’euro, l’histoire de la direction des monnaies et médailles se confond un peu avec celle de la France et de sa monnaie.

Le siège de l’institution est à Paris :
Adresse :
Monnaie de Paris
11, quai de Conti
75270 Paris Cedex 06
FRANCE
Tél : +33 (0)1.40.46.56.66
Fax : +33 (0)1.43.26.90.73
https://www.monnaiedeparis.fr
Métro :RER A : Châtelet-Les HallesBus :
Odéon – Pont-Neuf – Saint-Michel.RER B et C : Saint-Michel58 – 70 – 24 – 27

Une mission de service public, une dynamique d’entreprise

Direction d’administration central rattaché au Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, la direction des monnaies et médailles est tout à la fois un service public régalien, une industrie, une image de marque, un musée et un espace de création artistique.

Une direction d’administration centrale.

La Direction des Monnaies et Médailles est un service public industriel et commercial qui, en situation de monopole, fabrique les pièces de monnaie courante de la République Française, qui lutte contre la contrefaçon des euros, produit des poinçons de garantie pour l’État et conserve et présente au public des collections du musée de la monnaie. La direction des monnaies et médailles est, à l’instar de la direction du Trésor ou du Budget, une direction du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Un outil industriel au service de l’État.

Le service public industriel et commercial des monnaies et médailles se compose de deux implantations géographiques : l’Hôtel de la Monnaie à Paris et de l’Établissement monétaire de Pessac en Gironde. Ce dernier présente toutes les caractéristiques d’une industrie métallurgique mais de caractère un peu particulier. Depuis plus de 25 ans, les monnaies de circulation courante, qu’il s’agisse de monnaies françaises, de l’euro ou de monnaies étrangères, sont fabriquées en Gironde, à l’usine de Pessac, laquelle emploie plus de 340 agents. Pour mémoire et dans la perspective du passage à l’euro, l’établissement de Pessac a frappé près de 9 milliards de pièces d’euro entre 1998 et 2002.

Une activité commerciale portée par la marque Monnaie de Paris.

Outre les monnaies de collection et les médailles, la vocation artistique et culturelle de la direction des monnaies et médailles s’est ouverte à la fabrication de l’ensemble des décorations civiles et militaires ainsi qu’à la création de bronzes d’art et de bijoux. Ces produits à destination du grand public sont commercialisés en France et à l’étranger sous la marque déposée Monnaie de Paris. La direction des monnaies et médailles a par ailleurs développé une activité « business to business » sous la forme d’éditions particulières de médailles et cadeaux d’entreprises personnalisés. Elle propose enfin, avec la mise à disposition des salles de l’hôtel de la monnaie, quai de Conti, un écrin de prestige aux événementiels des entreprises, administrations et collectivités.

Un lieu de création, de conservation et de patrimoine ouvert au public.

Au sein de l’hôtel de la monnaie, situé à Paris, face au Louvre, la direction des monnaies et médailles anime le musée de la monnaie où elle propose des visites et des activités, notamment orientées vers la jeunesse. De manière régulière, des expositions, des ventes privées, des concerts et des marchés d’amateurs de monnaies et de médailles sont organisés. Depuis 2003, la direction des monnaies et médailles lance des concours à thèmes ouverts aux graveurs, graphistes, illustrateurs et artistes dont les créations viennent enrichir la production artistique de ses artisans d’arts et graveurs. La direction des monnaies et médailles ouvre aux chercheurs et étudiants plusieurs siècles d’archives monétaires accessibles à la bibliothèque de la monnaie, 11 quai de Conti. La direction des monnaies et médailles est également membre associé du Comité Colbert et partenaire du DESS de l’Université de Paris-Sorbonne Mode, art et luxe.

L’ancien régime.

La volonté et la nécessité de maîtriser les émissions monétaires et la production de pièces de monnaie ont été un souci constant de l’autorité politique tout au long de notre histoire. Déjà Charlemagne avait senti la nécessité de centraliser les émissions de monétaire en son palais, et c’est par l’édit de 864 que Charles le Chauve « fait défense de fabriquer des monnaies en nul lieu si ce n’est au Palais ». Bien évidemment ; l’organisation des fabrications ne cessa d’évoluer au cours des siècles. Cependant, en 1358 se dessina une structure qui, dans son principe, devait se perpétuer jusqu’en 1879 : d’une part une administration dotée d’un pouvoir de juridiction et de réglementation en matière monétaire, d’autre part des ateliers placés sous le contrôle de l’État.

De la révolution à l’euro.

La direction des monnaies et médailles est rattachée au ministère des finances depuis les lois des 22 et 23 vendémiaire an IV (septembre 1796). Les lois des 31 juillet et 20 novembre 1879 décidèrent que la fabrication des monnaies seraient exclusivement effectuées par l’État lui-même. En 1973, l’État a décidé la création à Pessac (Gironde) d’un établissement moderne conçu pour réaliser l’ensemble des phases de fabrication des pièces de monnaies courantes depuis la fontes des métaux bruts jusqu’au conditionnement final. Depuis près de 25 ans, les monnaies de circulation courante, qu’il s’agisse des monnaies françaises ou des monnaies étrangères, sont fabriquées dans l’usine de Pessac (Gironde). A partir du printemps 1998, l’usine va mobiliser l’essentiel de ses forces pour fabriquer les 8 pièces de l’euro.

Une mission de service public, une dynamique d’entreprise
Direction d’administration centrale, la direction des monnaies et médailles est tout à la fois un service public régalien, une industrie, une image de marque, un musée et un espace de création artistique.

Depuis août 2002, la direction des monnaies et médailles s’est engagée dans un processus de « mise en mouvement » qui s’inscrit pleinement dans le cadre de la réforme et de la modernisation du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.