L’UE bientôt en récession ? 

Reading Time: 2 minutes

L’Union européenne (UE) est entrée en récession technique en juin 2023. La zone euro a glissé dans une récession en début d’année en raison des prix élevés des denrées alimentaires et de l’énergie, ce qui a eu un impact sur les dépenses des consommateurs. La production économique dans les 20 pays utilisant la monnaie euro a diminué de 0,1 % au cours des trois derniers mois de 2022 et des trois premiers mois de 2023 par rapport au trimestre précédent, selon l’agence de statistiques de l’Union européenne, Eurostat.

https://youtu.be/y4RetcEzhVI

Cela signifie que la zone euro a subi deux trimestres consécutifs de déclin, ce qui correspond à l’une des définitions d’une récession souvent utilisée dans les discussions politiques et économiques, qualifiée de « récession technique ». Cependant, seuls 7 % des prévisionnistes s’attendent à ce que la zone euro subisse une autre récession entre maintenant et la fin de l’année. Le danger réside dans le fait que si l’attente de baisse des prix devient ancrée, cela pourrait encore affaiblir la demande, aggraver les charges de la dette et même enfermer l’économie dans une spirale déflationniste. L’UE est maintenant confrontée à des défis pour atteindre l’objectif modeste de croissance fixé à 5 % pour 2023 par le gouvernement, et la déflation ainsi que le défaut hantent l’économie.

Quels sont les indicateurs économiques qui montrent que l’UE est en récession ?

Les indicateurs économiques qui montrent que l’UE est en récession sont les suivants :

  • Le PIB (produit intérieur brut) de la zone euro a diminué de 0,1 % au cours des deux derniers trimestres, ce qui correspond à une définition courante de la récession, soit deux trimestres consécutifs de croissance négative.
  • Plusieurs économies de la zone euro étaient en récession ou ont frôlé deux trimestres consécutifs de déclin, notamment l’Allemagne, la plus grande économie de l’UE.
  • Les ventes au détail ont ralenti, indiquant une demande des consommateurs en baisse.
  • Les prix à la consommation ont baissé de 0,1 % au premier trimestre de 2023, ce qui a pesé sur les dépenses des consommateurs.
  • Le taux de chômage des jeunes a atteint un niveau record de 20,0 % de la population urbaine âgée de 16 à 24 ans.

Quelle est la définition d’une récession économique?

Une récession économique est une période de ralentissement de l’activité économique d’un pays. La définition précise de la récession peut varier d’un pays à l’autre, mais elle est généralement caractérisée par une baisse du produit intérieur brut (PIB) sur au moins deux trimestres consécutifs. D’autres indicateurs peuvent également être pris en compte, tels que la baisse des ventes au détail, la hausse du chômage, la baisse de la production industrielle, etc. Les récessions peuvent être causées par divers facteurs, tels qu’une crise financière, une baisse de la demande, une hausse des taux d’intérêt, une chute des prix des matières premières, etc. Les récessions peuvent avoir des conséquences économiques et sociales importantes, telles que la hausse du chômage, la baisse des revenus, la diminution des investissements, etc. Les gouvernements et les banques centrales peuvent mettre en place des politiques économiques pour tenter de stimuler l’activité économique et sortir de la récession.

Répandre l'amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tags:

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.