L’or peine à se reprendre 20 février 2022

Reading Time: < 1 minute

La morosité des marchés semble avoir entraîné le métal jaune dans son sillage.

La semaine dernière, l’once a enregistré un nouveau repli et malgré quelques sursauts ponctuels, le cours de l’or est resté en baisse, allant même jusqu’à passer rapidement mercredi dernier sous le seuil des 1 900 dollars.

Vendredi, l’once d’or avait repris un peu de lustre en stagnant aux alentours des 1 815 dollars toute la journée, pour terminer sur une cotation de 1 816 dollars au fixing du soir sur le marché de référence de Londres.

Mais le métal jaune a perdu plus de 90 dollars en trois semaines et reste donc encore vulnérable.

Après cette sévère phase de correction, les analystes guettent donc un rebond que beaucoup annoncent imminent. En effet, l’or, soutenu par les politiques monétaires favorables des grandes banques centrales, est toujours perçue comme une valeur de confiance et un bouclier contre les menaces inflationnistes.

En attendant, ce matin, le cours de l’or flanchait de nouveau. En recul de 4 dollars, le métal jaune cotait 1 712 dollars l’once (-23%) et 1 326,72 euros au terme du premier fixing sur le marché de Londres.

L’once fléchissait encore cet après-midi et cotait 1 707 dollars (-0,29%) et 1 322,33 euros (-0,33%) au terme du deuxième fixing.

En fin d’après-midi, le lingot était à 54 881,32 dollars et 42 513,99 euros

Répandre l'amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Posted

in

by

© 2024. Made with Twentig.