Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après quatre années de chute, l’or semble de nouveaux intéresser les investisseurs. L’or après avoir frôlé les 1000 dollars l’once retrouve de nouveau une tendance positive. L’indice des prix à la consommation des États-Unis avait provoqué une pression à la baisse sur le métal précieux durant la matinée, puis l’or a grimpé face à la baisse du dollar. Actuellement, l’or se récupère de la forte baisse des dernières semaines.

Le marché est très liquide et le cash et les emprunts d’état ne rapporteront rien, alors, comme d’habitude, on cherche à nouveau des alternatives plus exotique, de l’art à la voiture de collection et lorsqu’en on cherche un peu moins exotique et un peu plus liquidités pour ses placements.

La baisse des cours de l’or de ces dernières semaines a provoqué le retour des acheteurs sur le marché. Le prix de l’or a été également soutenue par de mauvaises nouvelles sur l’état de l’économie US: La Conference Board a déclaré que son indice de confiance des consommateurs a chuté à 98,6 en Octobre de 103,5 en Septembre, en deçà des attentes des économistes.

Plus tôt ce mois-ci, une série de données économiques américaines avait renforcé l’hypothèse d’une hausse des taux d’intérêt cette année. La perspective de taux plus élevés a sapé l’attrait des matières premières et avait provoqué une baisse de l’or en dessous de 1 300 $ l’once. La prochaine élection présidentielle américaine a également fournit un certain soutien pour l’investissement en or, qui est considéré comme une valeur refuge, alors que les investisseurs cherchent à assurer les portefeuilles contre une victoire du candidat républicain Donald Trump, un résultat qui pourrait ébranler les marchés financiers.

Goldman Sachs: la demande d’or physique limitera la baisse des prix.

Les analystes de Goldman parient sur une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis avant la fin de l’année, ce qui aura un effet négatif sur les prix de l’or, mais ils ont ajouté que la demande pour le métal précieux donnera un peu de soutien.

En fait, nous aimerions voir une vente massive d’or qui provoquera une baisse en dessous de 1.250 dollars l’once, ce qui serait une opportunité d’achat, compte tenu des risques de ralentissement de la croissance mondiale, et que le marché reste préoccupé par de futures  politique monétaire, selon une déclaration des analystes Max Layton, Mikhail Sproģis et Jeffrey Currie.

Le prix de l’or au comptant a perdu environ 5 pour cent cette semaine.

Le métal a augmenté jusqu’à 30 pour cent cette année, mais la récente chute de ce vendredi pourrait être causé par la liquidation du stock d’or physique d’un fonds d’investissement en or physique (ETF), selon les analystes de Goldman. Goldman reste positif avec l’or avec une prévision de 1,280 $ l’once à la fin de l’année. La banque estime également que la demande d’or d’investissement en Chine peut aider à la récupération des prix à long terme. Acheter de l’or est en effet un moyen de se prémunir contre la dépréciation de la monnaie et une stratégie de diversification du capital.