Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les investisseurs, après être resté à l’écart durant une grande partie de la semaine dernière, ont montrés un regain d’intérêt pour l’or, en attente de l’annonce de l’assouplissement monétaire de la banque centrale chinoise, alors même que le feu des projecteurs continue à être braquer sur la prochaine réunion de la Réserve fédérale le 31 août, à Jackson Hole, dans le Wyoming. Les investisseurs gardent l’espoir de recevoir quelques indices sur un prochain cycle d’assouplissement quantitatif

L’or a gagné 1% au cours de la semaine dernière, après une légère hausse de 1,2 pour cent une semaines plus tôt.

Après des données économiques médiocres la semaine dernière, un ensemble de données en provenance du Japon, publié ce lundi, ont également montré que les activités économiques nippones se sont ralenties à un taux beaucoup plus rapide que prévu.

Même si la banque centrale chinoise a réduit le taux d’intérêt de référence à deux reprises au cours des deux derniers mois, elle a néanmoins échoué pour stimuler l’économie en prise à la fois à la crise de la zone euro et au ralentissement de l’économie des États-Unis.

Les investisseurs espèrent que la Banque populaire de Chine réduira en outre le taux de base, pour stimuler la consommation en Chine, ce qui peut à son tour stimuler le prix de l’or, via l’achat de bijoux

Comme l’assouplissement monétaire a tendance à augmenter le taux global d’inflation, le prix de l’or montera car il est considéré comme une bonne couverture dans un environnement de hausse des prix, c’est à dire, un environnement inflationniste. Le dollar en baisse face à l’or permet celui-ci de regagner le terrain perdu la semaine dernière. Les marchés boursiers sont à la hausse, et les investisseurs semblent prêt à assumer plus de risque, ce qui bénéficie au marché des matières première. Après une baisse de l’or, suite aux déclarations du président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, l’or semble revenir à la normalité. Une mesure telle que l’assouplissement quantitatif serait capable de faire baisser le dollar et permettre à l’or de monter.

L’or au comptant a augmenté de 0,7 pour cent à 1,582.76 $ l’once au marché de Londres, tandis qu’aux États-Unis, l’or a terme pour livraison en août a augmenté de 11,30 $ l’once à 1,582.10 $.

Les risques sur la crise de la dette en Europe, la préoccupation sur le financement de l’Espagne permet également une montée sur le marché des matières premières. Désormais, les spéculateurs attentent la publication des statistiques sur le marché immobilier aux USA et l’évolution hebdomadaire du chômage US. Les analystes techniques de Barclays Capital donnent un soutien de l’or à $ 1,565 l’once et la résistance à 1610 $.

À l’approche du week-end, les prix de l’or en Dollars restent plus ou moins inchangés par rapport cette semaine. Le prix de l’or en euro attendant s’est fixé avec un gain de 0,7%, avec le taux de change Euro / Dollar qui plonge au-dessous de 1,22 $ / 1 Euro ce matin. La deuxième plus grande économie du monde a cru à un taux annuel de 7,6%, au deuxième trimestre de l’année, un ralentissement par rapport au 8,1% du 1er trimestre. Les investissements en capital fixe par les entreprises Étatiques ont toutefois montré une augmentation de 13,8% par an en Juin – contre 10,0% un mois plus tôt – tandis que la croissance globale du capital fixe monte à 20,4%. Il semble qu’une politique de relance soit lancée, et nous pourrions voir d’un léger rebond de la croissance au troisième trimestre, se renforçant au quatrième trimestre.