Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or est toujours une valeur refuge: contre la perte de valeur des devises ou contre l’inflation. C’est le cas en Europe, par exemple, ou nous voyons fondre la valeur de l’Euro, conséquence directe de la politique de planche à billet de la banque centrale Européenne. Le cours de l’or avait atteint des sommets en 2011, lorsque la crise se trouvait à son paroxysme, mais depuis l’or est en baisse, bien qu’en quelques mois le cours de l’or a gagné 20 $. L’or peut remonter? C’est possible. Voyons pourquoi.

Les investisseurs achètent moins d’or.

La demande mondiale de pièces et de lingots en or est en baisse au 1er trimestre 2015. Par contre, les fonds d’investissements adossés à des stocks physiques d’or, les ETF, sont en forte croissance. Preuve qu’il en est que les grands investisseurs (fond de pensions, fond d’investissement) sont de retour sur le marché. Il faut savoir que les grands investisseurs préfèrent les produits dérivés sur l’or à l’or lui-même, qu’il faut stocker.

Cette baisse de la consommation d’or physique est principalement due à des facteurs externes. Les achats de bijoux représentent 55% de la demande mondiale d’or. 600 tonnes d’or sont transformés en bijoux chaque trimestre. En effet, les achats chinois d’or sont en baisse de 10% à cause de la baisse de la croissance. Le golfe persique vit des périodes troublées, entrainant une baisse de 30% sur la région et enfin la demande russe a chuté de 40%, la chute du rouble entraînant une hausse des prix locaux des bijoux en or.

Les banques centrales sont acheteuses d’or.

Les banques centrales ont ajoutés 120 tonnes d’or à leurs stocks au cours du premier trimestre. La banque centrale européenne ou la Banque centrale américaine n’achètent plus d’or depuis belle lurette, car nous avons l’euro et le dollar, deux monnaies fortes peu sujettes à une forte dévaluation. Mais les banques centrales des pays asiatiques achètent massivement de l’or. La chine bien sûr, mais également la Russie. La banque centrale russe a ainsi acheté en mars 30 tonnes d’or. Actuellement, le cours d’un gramme d’or est de 34,86 Euros.

Selon le dernier rapport du World Gold Council, l‘investissement dans les pièces et les lingots d’or est en hausse. Ainsi, au quatrième trimestre 2015, la demande globale d’or a augmenté de 15% à 195 tonnes. Les banques centrales achètent de plus en plus d’or. En 2015, 588 tonnes d’or furent achetées par les banques centrales, dont 200 tonnes par la Russie.

Pourquoi ce regain d’intérêt? Lorsque l’économie va mal, les gens ont peur et savent que la monnaie fiduciaire va perdre de sa valeur par le biais des politiques monétaires expansives. En fond de toile, la forte baisse du pétrole et le ralentissement de l’économie chinoise qui ravivent les craintes du retour d’une période de troubles économiques et de crise financière, encore plus prononcée que celle de 2008.

BFM Business vous donne des conseils pour investir dans l’or dans de bonnes conditions.

L’or est l’éternelle valeur refuge, les investisseurs se tournant vers cet actif lorsque les risques géopolitiques augmentent. Depuis l’année 2013, l’or se maintient aux alentours de 1100 dollars l’once. Pour le particulier. c’est le moment de s’intéresser à acheter quelques monnaies et BFM Business vous précise les étapes: Pour acheter ou vendre, il est conseillé de s’adresser à un professionnel (numismate, agent de change, banque, négociant en métaux précieux) car cela vous garantira un bon service: achat de lingots ou pièces sous scellé, ce qui vous permettra de justifier  la durée de détention de votre or et donc de choisir la fiscalité la plus avantageuse lors de la revente.