Faut-il acheter de l’or en temps de guerre ?

Alors que la Russie commençait à attaquer plusieurs villes d’Ukraine, le prix de l’or a augmenté de plus de 2 % le 24 février, s’échangeant à plus de 1 946 dollars l’once. Dans quelques mois, les marchés pourraient bien brusquement réagir aux résultats des élections présidentielles Françaises.

En période de conflit, l’or a toujours été considéré comme un investissement refuge. En effet, les métaux précieux comme l’or sont intemporels et ont la capacité de conserver leur valeur au fil des siècles.

Quant à l’impact que les guerres ont eu sur les prix de l’or, nous pouvons voir que les prix de l’or ont tendance à exploser avec le début des conflits.

Cours de l’or et Guerre Iran-Irak.

En 1977, les prix de l’or ont augmenté de 23 % à la suite des discussions sur la révolution iranienne qui ont eu lieu en 1978. Avec plus de bouleversements et de conflits à l’époque, les prix de l’or ont augmenté de 37 % et 126 % en 1978 et 1979, respectivement. Ces augmentations significatives des prix de l’or sont le résultat de la guerre Iran-Irak en 1978, de l’invasion de l’Afghanistan par l’Union soviétique en 1978 et de la crise des otages iraniens en 1979.

Cours de l’or et Guerre du Golfe.

D’autres bouleversements mondiaux tels que la guerre du Golfe en 1990 et l’attaque du 11 septembre ont entraîné la flambée des prix de l’or. L’invasion du Koweït par l’Irak en 1990 pendant la guerre du Golfe aurait également provoqué une hausse significative des prix de l’or. L’attaque du 11 septembre sur le sol américain a également poussé les prix de l’or à monter en flèche, passant de 215,50 $ l’once à 287 $. De plus et au début de 2020, la frappe aérienne américaine sur Bagdad a poussé les prix de l’or au comptant à 1 547,19 $ l’once.

L’or après les attentats du 11 – S.

Après l’attentat du 11 septembre 2001 aux États-Unis, le prix de l’or a bondi. Cette décision a été suivie par l’invasion américaine de l’Irak en 2003. Cela a également entraîné une tendance à la hausse des prix de l’or. Cependant, après un certain degré de confiance dans le fait que la guerre serait courte et réussie, l’or est revenu à sa valeur d’avant-guerre.

Même en 2014, lorsque des rumeurs ont commencé selon lesquelles les États-Unis pourraient intervenir en Syrie, les prix de l’or ont fortement réagi.

L’or retrouve son statut de valeur refuge lors des conflits.

L’or, une valeur refuge, pourrait donc en profiter. Faisons un rapide état des lieux du marché de l’or en France.

Nés avec la crise de 2008, les comptoirs d’achat d’or ont pullulés dans le centre-villes suite à la forte hausse du cours de l’or, augmentant de près de 300% entre 2008 et 2012. Ceux qui ont pu résister lorsque le prix de l’or a dégringolé ont dû développer leur activité de négoce de pièces et de lingots, un marché très différend au rachat de bijoux en or. De la bonne quinzaine d’établissements d’achat d’or, il ne reste plus aujourd’hui sur Perpignan qu’une petite demi-douzaine de boutiques, proposant autant des lingots et pièces, que le rachat de bijoux en or.

. « Par exemple, les résultats des élections présidentielles en France pourraient bien donner un coup de pouce au cours du lingot d’or car les marchés voudront se protéger », estime Alexandre Barriol, responsable de Vente-achat-or.org Même si le prix du lingot n’est pas près de retrouvé sa valeur de 2012, il pourrait gagner quelques milliers d’euros, insiste Alexandre.

Pour la vente de son or, l’expert préconise la prudence. « Si vous pouvez retirer de la vente de votre or un bénéfice, vendez. Mieux vaut ne pas trop gourmand, car les prix sont actuellement volatiles et l’or pourrait rechuter de nouveau, comme nous l’avons vu après la victoire de Trump»  

L’or physique : comment investir ?

Le plus simple est d’acheter des pièces, lingotins ou lingots auprès de votre banque ou d’une officine spécialisée et de le conserver dans un coffre loué auprès de votre banque. Attention toutefois que celles-ci ne doivent présenter aucun défaut, comme des rayures et coups. De plus, veillez à ce que votre or soit vendu sous pochette scellées, avec une facture, pour bénéficier ultérieurement de la meilleure fiscalité.

Tableaux des produits de Cpor

Fiscalement, l’achat d’or d’investissement n’est pas soumis à la TVA. L’État collecte sa dîme lors de la vente, avec une taxe forfaitaire de 10,5 %, appliquée sur le prix de cession. Mais il est également possible de choisir le régime des plus-values de biens meubles, bien plus favorable, si vous pouvez prouver la date et le prix d’achat.  Seule la plus-value sera imposable au taux forfaitaire de 34,5 % avec un abattement de 5 % par année de détention à partir de la troisième année.

Par Alexandre Laurent

Alexandre est diplômé de la Normandy School of Business et de l'Université de Perpignan d'une maitrise d'économie en 1995.Alexandre Laurent evolue dans le secteur bijouterie et or d'investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.