Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or monte en bourse ce mardi, après que le gouverneur de la banque centrale du Japon ait annoncé qu’il allait quitter son poste en mars.

L’or pour livraison en avril montait de 7 $ à  1,683.40 $ l’once à la division Comex de la New York Mercantile Exchange. L’or en bourse a varié entre 1687 $ au plus haut et 1,671.20 $ l’once au plus bas, tandis que le prix de l’or au comptant gagne seulement 50 cents.

Cette démission laisse le champs libre au premier ministre Shinzo Abe  pour une politique monétaire encore plus accommodante.

Les investisseurs considèrent généralement cette  politique monétaire comme inflationniste, et le Japon se lançant dans un assouplissement monétaire  ne peut que favoriser l’or comme une couverture contre l’inflation. Le billet vert a bondi à 93,40 yens contre la clôture du jour précédent à  92,38 ¥.

L’euro  en légère hausse ce mardi contre le dollar US, à 1,3528 $, en hausse par rapport à la  clôture du jour précédent à 1.3514 $, un jour après que le Parti socialiste espagnole a exigé la  démission de Rajoy, chef du gouvernement. L’Europe suscite beaucoup d’inquiétudes en ce moment. Un scandale touchant le gouvernement espagnol a provoqué une certaine peur sur les marchés européens. Le Parti socialiste accuse le Premier ministre Mariano Rajoy de corruption. Rajoy a nié les allégations. La hausse du dollar est due à la réapparition des graves problèmes de certains pays en difficulté de la zone euro, comme l’Espagne et l’Italie.

La situation de l’Europe, éclipsé par les élections américaines et un semblant de reprise, revient désormais sous les feux des projecteurs. Avec une dette de 100% du PIB, des pays comme l’Irlande ou la Grèce, sont des bombes à retardement pour toute reprise durable de l’économie Européenne.

L’affaire n’est pour le moment qu’une tempête dans un verre d’eau, mais peut prendre de l’importance ces prochains jours. Dans tous les cas, cela n’a pas vraiment aidé les émissions obligataires espagnoles de ce matin.

Les troubles dans la zone euro sont positifs pour l’or, les investisseurs considérant l’or comme une valeur refuge face à ce genre de crise.

L’incertitude politique et économique qui refait surface  en Europe, combinée avec le décevant rapport sur l’emploi durant janvier, redonne un peu de vigueur à l’or, qui reste toujours a la recherche d’un événement majeur pouvant le faire sortir de son étroite zone actuelle de négociation.
Depuis quelques semaines, nous avons un mouvement continu de va et vient, nous pensons que d’ici quelques semaines nous aurons une tendance plus nette, que cela soit a la baisse comme a la hausse.

Prévision du cours de l’or: semaine du 4 au 8 février.

L’or a augmenté vendredi, mais le marché reste plutôt terne. L’or reste coincé entre son cours actuel et les 1680/1690 $/l’once. Nous voyons encore un peu de soutien au niveau des 1640 $ 1), et par conséquent, nous pensons que l’or est en train de se consolider à ce niveau (comme nous l’avons vu par le passé en 2), préparant une future hausse.

Une fois que l’or passe le niveau des 1700 $, nous franchissons une barrière psychologue importante et si cela se produit, nous nous attendons de voir l’or atteindre 1750 $ dans un délai relativement court. A ce stade, nous sommes plutôt optimistes pour cette semaine.
Le marché de l’or a eu une semaine légèrement positive, mais avec une bonne fin de semaine. Néanmoins, l’étoile filante qui s’est formé durant cette semaine suggère qu’il reste encore une tendance baissière sur le marché.
En résumé. Le niveau de 1640 $ est un niveau de soutien massif. Pour cette raison, une baisse de l’or à ce niveau procure des opportunités d’achat. A plus long terme, nous devrions surmonter le niveau des 1700 $.

prevision-or

Au vu du comportement de l’or, sera à surveiller les dernières journées (jeudi et vendredi) de la semaine. L’or sera probablement en légère baisse les lundi et mardi.