Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or a atteint son plus bas cours en  six mois, provoquant une vague d’achat frénétique en Chine. L’or a chuté sous les 1600 $ l’once cette semaine, pour la première fois depuis août.

prix de l'or en baisse

De nouveaux les investisseurs préfèrent la stabilité des marchés boursiers et les commerçants et investisseurs se détournent des valeurs refuge comme l’or pour retrouver l’ivresse des actions et obligations à haut rendement.

En février, les investisseurs ont vendu leur l’or, pensant que le pire est passé et que de nouveau le marché boursier est plus rentable. Ils n’ont pas tort. Actuellement, les marchés boursiers réservent de belles prises de bénéfices. Mais n’est-ce pas un peu trop tôt?

L’or physique à de beaux jours devant lui.

Certes, la baisse des prix de l’or a attiré les chasseurs de bonnes affaires, en particulier la Chine, très friande de matières premières, mais les statistiques restent effrayantes.  Mais les raisons fondamentales pour une hausse de l’or  sont très positives.
Certes, une certaine correction des prix est normale et saine dans un marché haussier tel que l’or. Mais à plus long terme, nous devons comprendre que le marché de l’or s’est déplacé des pays occidentaux vers les pays émergents et répondra de plus en plus aux achats massifs de pays tel que l’Inde ou la Chine: cette région du monde se confirme comme un marché fondamental pour l’or et nous aurons tôt ou tard une crise d’approvisionnement qui pourrait aider à propulser le prix de l’or au-delà des 2000 $. La Banque centrale européenne a laissé entendre qu’elle ne compte pas resserrer ses taux d’intérêts dans un proche avenir. Ce vendredi également, la commission européenne a communiqué que l’économie de la zone UE va se contracter (de 0,3%) pour la deuxième année d’affilée. Les taux de chômage en Grèce et en Espagne sont estimés à 27% en 2013. A ces informations, plutôt pessimistes, sur l’état de l’Europe, s’ajoute les prochaines élections italiennes qui commencent ce week-end.

Aux USA, le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis, James Bullard, a déclaré sur la CNBC vendredi matin que la politique monétaire de la Fed restera « souple »  pour une période qualifié de « longue ». Ces déclarations de James Bullard ont apaisé les inquiétudes des investisseurs quand a un soudain arrêt des politiques d’assouplissement monétaires, le marché de l’or est toujours survendu, et nous aurons probablement très bientôt une correction positive. Pour la semaine prochaine, soit nous avons une évasion positive des prix et l’or passe au-dessus de la résistance technique à 1,610.00 $. La tendance baissière (Ours) serait de terminer sous le support technique solide datant mai 2012 à 1,538.00 $.

  •  
  •  
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push ({});