Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or se trouve sur le point d’entamer un long rallye haussier et de retrouver son prix d’il y à quatre ans. C’est du moins ce prévoit qu’Incrementum AG signalant que l’inflation croissante aux états unis et les taux d’intérêt réels négatifs vont stimuler la demande. L’or va-t-il de nouveaux atteindre les 1500 dollars l’once?

Selon Ronald-Peter Stoeferle, associé directeur de la société au Liechtenstein, le cours de l’or se situera entre les 1400 et 1500 dollars avant que l’année se termine. Bien que l’or ait récemment baissé, suite à l’élection de Macron en France et à (la tant redoutée par les marchés) défaite du FN.

L’or, dans tous les cas, est en nette augmentation depuis le début d’année. Les investisseurs s’inquiètent de la réapparition de l’inflation et des hausses à répétions des taux directeurs aux USA. D’autre part, les marchés observent une forte demande d’or physique sur le marché Indien. A cela ajoutons un contexte géo politique très tendu: Entres les menaces de d. Trump envers la Corée du Nord, les provocations de ce régime et les attentas islamiques qui secoue l’Europe (le dernier en date celui de Manchester), peut être sommes-nous dans une phase initiale, les premiers stades du marché haussier, mais la hausse continu ne pourrait commencer qu’au début de l’été, comme nous l’avons observé par le passé.

L’or, une protection contre l’inflation.

Corrélation entre Le cours de l’or et le taux d’inflation

L’or est traditionnellement considéré comme une protection contre l’inflation, permettant aux détenteurs de lingots à conserver leur richesse. Cela peut paraître surprenant, sais mesurer le taux réel d’inflation n’est pas une chose facile, du moins, les économistes considèrent que les chiffres officiels ne reflètent pas la réalité. Ainsi Incrementum AG, tout comme d’autres banques d’affaire et fond d’investissement, ont développé des outils statistiques pour mesure le taux réel d’inflation, qui est actuellement neutre à légèrement négatif.

« Dès que nous détecterons le signal de la hausse de l’inflation, nous investirons de nouveau sur les actifs tels que l’or, l’énergie « , a déclaré M. Stoeferle.

Pour autant, l’ensemble des grands investisseurs n’est pas unanime quant à l’imminence d’une brusque et prolongée hausse des cours de l’or. Par exemple, Société Générale SA recommande de vendre car la banque d’affaire estime que l’or diminuera au fur et à la mesure des tours de vis de la Fed et à un impact limité sur les marchés boursiers des actuels événements politiques. La banque a prévu en moyenne que l’or se situera aux alentours des 1,125 $ l’once au quatrième trimestre de l’année 2017. Bloomberg, pour sa part, a publié en mars une moyenne des différentes estimations pour le cours de l’or: 1 295 $. Plus tôt cette année, BNP Paribas SA, dont les dernières prévisions se sont révélées plutôt fiable, se montre prudent. Selon BNP, l’or va probablement baisser, dans un contexte de hausses de taux de la FED et d’un

La présidentes de la FED, Janet Yellen

dollar fort.

L’inflation est officiellement sous contrôle.

Selon la Fed, le taux d’inflation aux USA était de 1,9 pour cent en 2016, juste en dessous de son objectif de 2 pour cent. La FED considère donc que considère que l’inflation est donc contrôlée et l’objectif suivant est la baisse du chômage et l’amélioration du marché de l’emploi. Il est donc probable que la Fed continu continuait à préconiser un resserrement de ses taux directeurs. La présidente de la FED, Janet Yellen, a rejeté à maintes reprises une baisse ou une congélation des taux directeur de ses niveaux actuels.

  •  
  •  
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push ({});