C’est le résultat d’une étude réalisée par l’Institut Galicien à la consommation.: Les balances mal calibrées, ou le manque d’information sur le prix de rachat, sont quelques-uns des problèmes rencontrés par les enquêteurs.

Les enseignes des boutiques de «nous achetons votre or au meilleur prix» en Galice, une région situé au nord de l’Espagne, sont inratables. En grosse lettres, elles garantissent aux espagnols une solution pour joindre les deux bouts et en retour, il vous suffit pour cela de vous débarrasser de vos bijoux. Les objets sont évalués et le client repartira rapidement avec quelques billets dans sa poche. En Espagne comme ailleurs, l’astuce consiste à évaluer l’or en dessous des prix du marché, puis de le refondre pour fabriquer des pièces ou lingots, bien plus prisés en ce moment que les bagues, les colliers ou les montres en or.

Neuf boutiques de rachat d’or sur dix commettent une infraction.

La crise économique particulièrement sévère en Espagne, avec l’un des  taux de chômage les plus élevés en fait un terreau propice à l’expansion de ce business. Le gouvernement de la Galice, conscient de l’absence de réglementation sur ce secteur, a inspecté 72 pour cent des boutiques d’achat d’or en Galice. Les résultats, publiés hier par l’Institut galicien à la consommation, ne laissent aucun doute: près de 9 sur 10 magasins commettent une ou des irrégularités. Parmi les plus courantes, pas de publicité sur le prix de rachat, ou un manque de conformité des balances.

Dans  57 pour cent des cas, ces balances ne sont pas homologuées (sans l’étiquette CE) et adaptées à ce type d’entreprise.

Sur les 173 magasins, 64 ans n’ont pas le registre sur lequel les propriétaires doivent enregistrer toutes les transactions des 15 derniers jours. Les formulaires de réclamation  brillent par leur absence. Les  amendes allant jusqu’à 15.000 euros sont prévues pourtant…. mais il y a plus grave.

A la Corogne, les agents ont découvert des bascules truquées, donnant un poids inférieur au réel. Il existe bel et bien un problème, car de plus  les gens qui utilisent ce type d’établissements ne signalent pas les irrégularités observées. Ainsi, malgré le «boom» de ces dernières années, le nombre de plaintes est encore très faible.

catwiki-enchere-de-lingot