•  
  •  
  •  

L’or continue de perdre de son souffle, lors de la rédaction de cet article, le métal jaune se négocie à 1 537 $ l’once, le plus bas niveau depuis le 3 janvier. Les prix sont actuellement en baisse de près de 4,6% par rapport au plus haut en six ans de 1 611 $ atteint la semaine dernière. Les futures sur le S&P 500 affichent actuellement un gain de 0,10%, ce qui signifie que l’indice devrait s’ouvrir mardi sur une note positive, après avoir atteint des sommets records lundi.
Les actions asiatiques sont également au vert au moment de la publication, l’indice Nikkei japonais ajoutant 171 points ou 0,80%. Le cours de l’or est en baisse, probablement en raison de l’apaisement des tensions commerciales sino-américaines.

Alors que l’or est en baisse au moment de la publication, il pourrait changer de cap si les données du commerce chinois attendues à 03h00 GMT s’avèrent mauvaises, obligeant les investisseurs à réévaluer les perspectives économiques de la Chine et du rebond de la croissance mondiale en 2020. Une donnée plus faible que prévu pourrait peser sur les actifs à risque, provoquant un retour des investisseurs sur le marché des lingots, lesquels sont des valeurs refuges comme l’or, les particuliers emboîtant eux aussi le pas et cherchant a se prémunir de l’érosion monétaire en achetant pièces et lingots en or.

Ou acheter de l’or physique sur Paris ?

Vous avez la possibilité de l’acheter auprès des banques, agents de changes, numismates, ferrailleurs, voire sur internet via des sites sécurisés et spécialisés. A Paris, l’une des meilleures adresses est Joubert or mais ce n’est que notre avis. A chaque vendeur ses précautions, veillez bien à la qualité, l’authenticité et la prime de vos pièces d’or ainsi qu’à la commission de vente qui accompagne votre achat d’or.

Cours de l’or physique aujourd’hui en dollar, Euros et francs suisse.

Combien vaut dollar US Dollar CAD Euros Francs Suisse
1 gramme – or .999 (24 carats) $49,85 65,30 CAD 44,85 € fr. 48,35
1,5 grammes – or .999 (24 carats) $74,78 97,96 CAD 67,28 € fr. 72,53
 2 grammes – or .999 (24 carats) $99,70 130,61 CAD 89,70 € fr. 96,71
2.5 gramme – or .999 (24 carats) $149,55 195,91 CAD 134,55 € fr. 145,06
Combien vaut dollar US Dollar CAD Euros Francs Suisse
1 gramme – or .750 (18 carats) $37,39 48,98 CAD 33,64 € fr. 36,27
1,5 grammes – or .750 (18 carats) $56,08 73,47 CAD 50,46 € fr. 54,40
 2 grammes – or .750 (18 carats) $74,78 97,96 CAD 67,28 € fr. 72,53
2.5 grammes – or .750 (18 carats) $112,16 146,93 CAD 100,91 € fr. 108,80
Combien vaut dollar US Dollar CAD Euros Francs Suisse
Lingot 1000 Gr $48.916,35 64.080,42 $ 44.010,00 € fr. 47.448,86
Lingot 500g $25.808,63 33.809,30 $ 23.220,00 € fr. 25.034,37
Lingot 250g $12.893,20 16.890,09 $ 11.600,00 € fr. 12.506,40
Lingot 100g $5.190,62 6.799,72 $ 4.670,00 € fr. 5.034,91
Lingot 50g $2.611,98 3.421,70 $ 2.350,00 € fr. 2.533,62
Lingot once CPoR $1.620,85 2.123,32 $ 1.458,28 € fr. 1.572,23
Lingot 20g $1.047,02 1.371,59 $ 5.652,00 € fr. 1.015,61
Lingot 10g $537,96 704,72 $ 484,00 € fr. 521,82
Lingot 5g $272,31 356,73 $ 245,00 € fr. 264,14
Pièce 20 Francs Napoleon $299,77 392,69 $ 269,70 € fr. 290,77
Pièce 20 Francs Croix Suisse $297,77 390,07 $ 267,90 € fr. 288,83
Pièce 20 Francs Union Latine $291,10 381,34 $ 261,90 € fr. 282,36
Pièce Souverain Anglais $375,68 492,14 $ 338,00 € fr. 364,41
Pièce 20 Dollars $1.717,24 2.249,59 $ 1.545,00 € fr. 1.665,72
Pièce 10 Dollars $822,50 1.077,47 $ 740,00 € fr. 797,82
Pièce 50 Pesos $1.905,72 2.496,50 $ 1.714,58 € fr. 1.848,55
Pièce 10 Florins $307,88 403,32 $ 277,00 € fr. 298,64
Pièce Krugerrand $1.661,67 2.176,78 $ 1.495,00 € fr. 1.611,82
Pièce 10 Francs Napoleon $166,72 218,41 $ 150,00 € fr. 161,72
Pièce 20 Francs Tunisie $295,65 387,31 $ 266,00 € fr. 286,78
Pièce Souverain Elizabeth $378,76 496,17 $ 340,77 € fr. 367,39
Pièce Demi Souverain $188,73 247,24 $ 169,80 € fr. 183,07
Pièce 5 Dollars $450,15 589,70 $ 405,00 € fr. 436,65

Bourse: Coup de fouet à la bourse de Paris.

La Bourse de Paris, qui avait fini en très léger repli hier, reprend un peu d’ascendant ce matin avec la faiblesse des cours du pétrole, mais la séance promet d’être calme. A 10h20, le CAC 40 reprend 0,2%, un score comparable à celui de Francfort (+0,3%) et supérieur à celui de Londres (équilibre). Hier, les principaux indices new-yorkais ont terminé sans grand changement (Dow Jones stable, +0,5% pour le Nasdaq), malgré la publication d’un indice de l’Université du Michigan décevant.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

La baisse des prix du pétrole a donné une raison d’espérer aux investisseurs, ce qui a permis aux principaux indices de finir en territoire positif constate un stratège de marché. Le pétrole a perdu près d’un dollar hier après l’annonce de stocks hebdomadaires de brut et d’essence ressortis en hausse la semaine dernière, contre toute attente. Ce matin, le prix du baril de brut continuait de flirter avec les 65 dollars, en s’établissant à 65,05 dollars (-0,2%).

Les variations sectorielles sont réduites sur les marchés européens, l’écart séparant entre les plus fortes hausses (télécoms et produits de base, en progression de 0,5%) des plus fortes baisses (banque et construction, en repli de 0,1%) demeurant particulièrement mince.

Le secteur du transport aérien est néanmoins sous pression, après les résultats en demi-teinte d’Air France-KLM. Bien orientée en début de séance, la Bourse de Paris est repassée dans le rouge en milieu de matinée, malgré l’annonce d’une dégradation inattendue du climat des affaires en Allemagne.

Le CAC 40 ne se sera donc maintenu qu’une heure et demi en territoire positif. En baisse de 0,13 % hier, il cède actuellement 0,8 % supplémentaire, à 5408,80 points.

L’après-midi s’annonce calme, aucune donnée statistique ni publication d’entreprise n’étant attendue aux États-Unis.

En Europe, l’institut économique allemand Ifo a publié son indice du climat des affaires dans la première puissance économique de la zone euro, en baisse de 1,5 point à 106,8. Attendu en légère baisse par les analystes, l’indicateur enregistre une deuxième hausse mensuelle consécutive et retrouve le niveau qui était le sien en juin, son meilleur score de l’année.

En Allemagne également, l’Office fédéral statistique  a confirmé ce matin que le Produit intérieur brut (PIB) avait progressé de 0,6 % au troisième trimestre par rapport au second, quand il s’était apprécié de 1,1 %. Pour mémoire, le premier trimestre s’était soldé par un taux de croissance du PIB de 0,8 %. Crédit Agricole confirme le mouvement de repli entamé hier après la publication de ses résultats au troisième trimestre. Le titre du groupe bancaire se replie de 2,3 % et signe le plus lourd repli du CAC.

 

 

  •  
  •