Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bank of America Merrill Lynch: plutôt optimiste à moyen terme.

BOfA réduit ses prévisions pour l’or. Le prix moyen en moyenne pour 2013 devrait atteindre 1,680 $ l’once Troy. La prévision d’or pour 2014 s’élèverait à 1838 $ l’once. Bank of America Merrill Lynch estime que le métal jaune ne brisera pas la barrière des 2.000 dollars l’once avant l’année prochaine.

La précédente prévision annoncée une hausse de l’or au-dessus de 2.000 $ au cours du deuxième trimestre de 2013.

Les principales raisons de cette révision des prix futurs de l’or sont l’amélioration de l’économie américaine et l’absence d’intérêt des investisseurs pour le métal jaune. Il est largement admis que l’or sert de protection contre l’inflation. Et Bank of America est positif quand à une possible amélioration des prix de l’or à long terme. Les banques centrales des pays émergents pourraient également diminuer leurs actuelles politiques de diversification de leurs réserves de change comme conséquence de politiques de dévaluations monétaires. Cela pourrait déclencher une vague d’achat d’or vers fin 2013. Par conséquent, les prévisions de Bank of America suggèrent que les investisseurs devraient reprendre confiance dans l’or.


La Deutsche Bank, des prévisions pessimistes.

La Deutsche Bank a réduit ses prévisions pour prix de l’or et de l’argent en 2013 et 2014. Ceci s’inscrit dans l’actuelle méfiance des banques et fonds d’investissement de plus en plus prudente à l’égard de possibles nouvelles hausses de la valeur des métaux précieux. La banque a réduit sa prévision pour le prix moyen de l’or de 12,1% à 1.856 $ l’once et ses prévisions pour 2014 de 5%, à 1.900 $ / l’once.

Du point de vue d’une stratégie d’investissement, la résistance structurelle de la hausse de l’or et de l’argent semble fortement touchée. Il existe des arguments  en faveur d’un changement de tendance sur l’or, après une décennie de hausse. La demande mondiale pour l’or s’est considérablement ralentie au cours des 18 derniers mois, en grande partie grâce au succès des produits avec levier financier dans le système économique occidental. Il est également considéré comme peu orthodoxe d’acheter de l’or d’investissement.

En outre, il semble y avoir une conviction croissante chez les investisseurs et les analystes: le dollar américain se renforcera à long terme. Puisque l’or est coté en dollars, une hausse du dollar rendrait le métal le plus cher pour d’autres monnaies. Le prix en Yuan et en Roupie le rendrait inabordable. Ces dernières années, les politiques d’assouplissement quantitatives des banques centrales ont maintenu élevé les prix de l’or, ce qui reflète l’utilité de l’or, utilisé comme couverture contre la dévaluation de la monnaie et d’inflation.

Deutsche Bank a également réduit ses prévisions de prix pour l’argent. La banque réduit ses prévisions pour les prix des métaux en 2013 de 16,8% à 37 $ US / oz et ses prévisions pour 2014 de 5% à 38/oz $.


Goldman Sachs: une baisse de l’or en 2013.

La banque a réduit ses prévisions sur l’or de 0,8%, à 1825 $ l’once à la mi-2013 à $ 1805 / oz au prix mi-2013 à 1.800 $ / oz. D’ici 2014, la banque d’investissement estime un prix moyen de 1.750 $ / oz.

Notre conclusion. Nous voyons que les estimations sur le prix de l’or sont basées sur la confiance dans le renouveau de l’expansion économique aux États-Unis, avec une faible mais positive croissance économique. A moyen terme, les perspectives sont moins claires. Le modèle mathématique suggère que les perspectives de croissance aux États-Unis permettent un arrêt de l’actuelle politique de la Fed et que le cycle haussier de l’or s’arrêtera probablement au cours de l’année 2013.