Les pièces en or anglaise: le Souverain.

Comme pour les pièces en OR ou en ARGENT françaises, les Souverains Anglais (“Sovereign” en anglais) ont été produits en grandes quantités jusqu’à la première Guerre Mondiale, ou comme de nombreux pays, l’Angleterre a abandonné l’or comme unité monétaire. Les pièces d’or souverain sont considérées comme or d’investissement en Europe et sont exempt de TVA. Les investisseurs s’intéresseront surtout aux monnaies frappées au Royaume-Uni, les surprimes numismatiques étant inexistantes.

Les Souverains ne sont pas frappés toutes les années, mais leur émission se sont fait sur une base assez régulière tout de même. Les souverains sont négociés par Cpor, mais les Souverains Élisabeth II ont un cours qui fluctue (en fonction de l’offre et de la demande) indépendamment des autres.

Si un très grand nombre de pièces en or Souverains furent émises depuis la fin du XVe siècle, un grand nombre d’entre elles ont été fondues pour en faire de nouvelles ou tout simplement pour les transformer en lingots.

Les pièces Souverain Élisabeth II en OR ont été émises à partir de 1816 jusqu’en 1932. Le Souverain Élisabeth en OR pèse 7,99 grammes et est composée de 7,32 grammes d’or pur (elle titre à 916,5 °/1000) Son diamètre est de 22 millimètres.

Avant le Souverain Élisabeth 2, il y a eu plusieurs effigies tels que Georges III, Georges IV, Guillaume IIII, Guillaume IV, Victoria jeune, Victoria jubilée, voilée, Édouard VII et Georges V. Les Souverains en or ont été frappés bien avant 1816, année de où le poids du souverain fut réévalué par la loi du « Grand re monnayage ». Il faut savoir que le Souverain a été frappée pour la première fois en 1489 par Henry VII d’Angleterre.

Sur le côté face de cette monnaie d’or britannique, figure le portrait du monarque britannique régnant au moment où la pièce a été émise. Les pièces modernes portent le portrait des rois, de George III à Elizabeth II. Les noms des monarques sont gravés en arc de cercle sur le bord de la pièce, accompagné d’une phrase en latin. Par exemple, «ELIZABETH II DEI GRA REGINA FID DEF », qui se traduit par «Elizabeth II, par la grâce de Dieu, Reine et Défenseur de la Foi. »

Quelques anecdotes intéressantes au sujet de cette pièce d’or.

  • Le premier souverain date de 1489, frappé sous le règne d’Henri VII d’Angleterre.
  • Un milliard de souverains ont été frappés à ce jour, mais beaucoup furent fondus durant les deux Guerres Mondiales.
  • Les Souverains ont été fabriqués jusqu’en 1914, date à laquelle la Grande-Bretagne a abandonné l’étalon-or.
  • Après 1914, les souverains ont été produits par les maisons de la monnaie à Melbourne, Sydney, Perth, Bombay, Ottawa et Pretoria.
  • Dans le film « Bons baisers de Russie » James Bond possède une mallette spéciale de Q contenant 50 souverains d’or cachées dans la doublure.
  • Durant les deux guerre mondiales jusqu’à la guerre du Golfe en Irak, des souverains sont inclus dans les kits de survie des aviateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.