Les investisseurs privés allemands thésaurisent plus d’or que la Bundesbank.

Reading Time: 2 minutes

L’enquête récente réalisée par le Centre de recherche sur les services financiers de l’Université Steinbeis de Berlin (CFin) et commandée par la Reisebank révèle que les ménages privés en Allemagne détiennent plus d’or que la Bundesbank. En effet, selon cette étude, les ménages allemands possédaient environ 9 089 tonnes d’or, y compris les bijoux et les actifs physiques, en 2021. En comparaison, les réserves en or de la Deutsche Bundesbank s’élevaient à seulement environ 3 362 tonnes à la fin de l’année 2020.

L’or constituerait 3,9% du patrimoine globale des ménages allemands, contre 2,1% pour les actions et 2,5% pour les obligations (Ces chiffres sont avancés par le prestigieux fondeur Heraeus et l’université Steinbeis de Berlin).
Sous quelle forme détiendraient-ils l’or physique : 50% ont investi dans des lingots, un tiers dans des pièces d’or, 15% seulement dans des certificats or papier. La rigueur monétaire et budgétaire allemande n’est donc pas le fantasme de l’irréductible Bundesbank, mais bien plus, une réalité culturelle profondément enracinée et partagée dans la société.

Les investisseurs privés allemands détiennent depuis longtemps beaucoup plus d’or dans leurs chambres fortes et leurs coffres-forts que la Deutsche Bundesbank.

Cette conclusion découle d’une étude sur l’or réalisée par la Reisebank en collaboration avec le Centre de recherche sur les services financiers de l’Université Steinbeis de Berlin. Les Allemands possèdent désormais plus de 9 000 tonnes d’or, soit 2,7 fois plus que la Bundesbank, dont les réserves sont restées pratiquement inchangées. En prenant en compte les avoirs de la Bundesbank et ceux des ménages privés, l’Allemagne détient ainsi 6,2% des réserves mondiales d’or, d’une valeur actuelle de plus de 616 milliards d’euros.

Selon les analystes du CFin, le total de 9 090 tonnes d’or détenu par les ménages allemands se répartit en environ 5 200 tonnes de lingots et de pièces d’or, tandis que le reste, soit environ 3 900 tonnes, correspond à des bijoux en or. Ces données ont été recueillies dans le cadre d’une enquête représentative réalisée auprès de 2 000 citoyens allemands âgés de plus de 18 ans par le Research Center for Financial Services de la Steinbeis-Hochschule Berlin pour le compte de la ReiseBank. Depuis la dernière enquête réalisée en 2019, la quantité d’or détenue a augmenté de 269 tonnes.

Selon les experts du CFin, l’or continue d’être recherché en tant que moyen de préservation de la valeur et de protection contre l’inflation. Il est également considéré comme une protection fiable en cas de crise, ce qui a été une fois de plus démontré lors de la pandémie de coronavirus en cours. La satisfaction à l’égard de l’or en tant que produit d’investissement est indiquée à un niveau élevé de 93,2%. Les investisseurs privés attachent une importance particulière à posséder une valeur réelle entre leurs mains. Au total, 41,7% des adultes allemands, soit 28,9 millions de personnes, possèdent de l’or sous forme de lingots ou de pièces.

Chaque adulte possède en moyenne environ 75 grammes d’or d’investissement. Ainsi, chaque citoyen allemand de plus de 18 ans possède en moyenne environ 75 grammes d’or d’investissement, ainsi que près de 56 grammes d’or sous forme de bijoux.

Répandre l'amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.