Catégories
le cours de l'or aujourd'hui.

Léger repli de l’or 9 carats attendu à l’ouverture.

Vendredi, le produit intérieur brut des États-Unis l’économie a progressé de 2,1% entre juillet et septembre, inchangé par rapport à l’estimation précédente et conforme aux attentes des économistes. Les contrats à terme sur l’or de février ont été négociés pour la dernière fois à 1 482,40 $ l’once, en baisse de 0,13% sur la journée. Les prix de l’or 9k sont légèrement inférieurs selon les données économiques, mais les prix restent dans une fourchette étroite.

Les indices boursiers américains devraient débuter la séance de mardi en léger repli à en juger par la baisse limitée affichée pour l’heure par les futures américains. L’E-Mini Nasdaq 100 recule de 0,21% à 1440,5 points, de même que l’E-Mini S&P; 500 à 1066,75 points.

Cours du gramme d’or en 9 carats d’aujourd’hui.

Nous donnons ci dessous le cours de l’or 9 carats en gramme, multiplier le prix par le poids du bijoux.

Si aucune publication d’indicateur macro-économique n’est attendue aujourd’hui aux États Unis, les opérateurs restent sur un sentiment positif après la publication la semaine dernière d’une batterie de statistiques macro-économiques prometteuses (dont l’indice de confiance des consommateurs américains au sens du Conference Board, les commandes de biens durables, et l’indice de confiance de l’Université du Michigan). Hier les opérateurs ont par ailleurs pris connaissance d’un indice ISM manufacturier supérieur aux attentes, et d’un niveau meilleur que prévu des dépenses de construction.

Dans le secteur boursier.

Sur le front des valeurs, le numéro deux mondial des soft drinks, le géant américain Pepsico a annoncé aujourd’hui qu’il allait inscrire une charge de 6 cents par action au quatrième trimestre pour financer les mesures de restructuration envisagées au sein des entités Pepsico Beverages North America (PBNA), Pepsico International (PI) et Frito Lay North America (FLNA), avec pour but de présenter l’an prochain ‘ de solides résultats financiers et une croissance à deux chiffres des bénéfices ‘.

La firme agroalimentaire Bunge, qui s’est illustrée l’an dernier sur le Vieux Continent en prenant le contrôle de Cereol, a annoncé mardi la cession, au travers de sa filiale Bunge Foods, de ses activités boulangerie à Dawn Food Products pour un montant de 76 millions de dollars. Une décision qui s’inscrit dans la stratégie de recentrage du groupe sur son cœur de métier à savoir l’huile. Ce désinvestissement va générer une plus valu de 4 millions de dollars environ, représentant 4 cents par action.

le groupe Raytheon a fait part de son intention de racheter ses obligations  pour un montant total de 1,24 milliard de dollars en numéraire. Les offres de rachat débuteront ce mardi et s’achèveront le 09 décembre prochain. L’enveloppe de 1,24 milliard de dollars qui sera consacrée à ces opérations sera financée par la trésorerie du groupe ainsi que par l’utilisation de certaines facilités de crédit. En pré-ouverture, Raytheon progresse de 0,04% à 27,63 USD.

On continuera d’observer aujourd’hui le parcours de l’action Boeing au lendemain de la démission surprise de Phil Condit de la présidence du groupe. Même si le départ de Phil Condit a pris de court les analystes, ces derniers ont fait remarquer que son successeur à la tête du géant américain de l’aéronautique et de la Défense, Harry C Stonecipher, entend poursuivre la stratégie menée par son prédécesseur, fort de sa connaissance de l’entreprise et son expérience du monde des affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.