•  
  •  
  •  

L’or profite de l’affaiblissement du dollar. La Réserve fédérale (Fed) a confirmé qu’une hausse des taux américains à court terme est improbable.

L’once d’or est montée vendredi à 1.286,99 dollars, son plus haut prix en quinze mois. La croissance économique aux États-Unis est moins rapide que prévue avec une hausse de 0,5% du produit intérieur brut (PIB) contre une prévision de 0,9% attendu. Tout comme l’or, l‘argent a fortement accru ses gains atteignant 17,92 dollars l’once. 
Les métaux précieux ont  profité d’un regain d’intérêt de la part des investisseurs.
Sur le London Bullion Market, l’once d’or termine1.285,65 dollars au fixing du vendredi.

  •  
  •