Le prix de l’or a chuté mardi midi à Londres, à 1170 dollar l’once.

 Stabilisation des marchés boursiers et des prix du pétrole, alors qu’Athènes a officiellement demandé une réduction de la dette de la Grèce.

L’Euro reste sur le niveau des $ 1,12 la semaine dernière sur le marché des changes.

Les rendements des obligations grecques ont de nouveau bondi dépassant les 14% par an sur la dette à 10 ans, alors qu’Athènes a confirmé qu’il ne  remboursera les1,6 milliards d’euro dus au Fonds monétaire international.

« La situation en Grèce a été le catalyseur pour un sell-off sur les marchés mondiaux lundi« , selon un rapport de MKS.CH (un raffineur suisses).

Alors que les événements en Grèce « sont susceptibles de provoquer une hausse de l’or à court terme« ,  « l’histoire suggère que l’effet positif des chocs financiers ou géopolitiques sur le prix de l’or ont tendance à disparaître plus rapidement « , ajoute deutsche bank.
L’or ne joue pas son rôle de valeur  refuge et suit actuellement l’évolution du dollar et de la politique de la FED