•  
  •  
  •  
Dans un entretien avec les services de documentation de la Bourse de New York, le co-président de BMO Metals&Mining David Haugthon a souligné l’importance de la Chine sur le marché des matières premières en 2014.

L’interview a été publiée dans le cadre d’un rapport de l’or et des métaux précieux publiés par service de documentation de Wall Street. Pour l’or, les raison de la baisse ont été la crise de rentabilité des sociétés minières, avec des coûts d’exploitation plus élevés et l’augmentation de la demande physique d’or, particulièrement  sur ​​les marchés émergents, peut être l’élément fondamental de la fixation du cours de l’or.

David Haughton commence son entretien avec la faiblesse des prix de l’or en raison de divers évènements qui ont eut lieux au cour de l’année 2013 : des taux d’intérêt réels en positifs, la fin programmé du QE de la Fed et les investisseurs préférant des produits boursiers offrant des rendements plus élevés.

Beaucoup d’investisseurs se retirent des produit dérivés sur l’or alors que de plus en plus d’or physique est acheté en Asie, notamment en Chine et en Inde.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

Selon Haughton, il est difficile de savoir si actuellement cela vaut la peine d’investir dans l’or.D’une part, les actions ont connu une bonne année en termes de rentabilité et de risque. D’autre part, des taux d’intérêt réels ne sont pas favorables a une reprise des cours.
Haughton a également déclaré que le prix de l’or n’a pas encore réagis à la fin du QE.

  •  
  •