Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
La plus grande société minière d’or au monde, Barrick Gold, a licencié 1.500 employés du projet Pascua-Lama, à la frontière entre l’Argentine et le Chili.

L’exploitation minière des dépôts situés Pascua-Lama est paralysé par des problèmes de viabilité économique.L’annonce a été faite par le porte-parole de l’industrie minière dans la province de San Juan, située à l’ouest de l’Argentine. Les problèmes que rencontre le méga projet de Pascua-Lama vont bien au-delà de simples problèmes économiques. Plus tôt cette année, les autorités chilienne ont paralysé l’activité de Barrick, avançant des «dommage significatif» sur l’environnement. Le contrôle de la pollution est  un élément clé dans l’activité minière.Barrick avait jusqu’à 10.000 employés en Argentine. La baisse des prix de l’or depuis avril et la crise de la rentabilité de l’exploitation minière a provoqué la suspension, l’interruption ou la résiliation de gigantesques projets, dont la rentabilité est plus que douteuse.

Cout d’extraction d’une once d’or en Chine: 2500 dollars.

La production d’or en Chine se réalise avec des coûts de production bien au-dessus des prix actuels du marché, selon diverses sources de l’industrie.
Stephen Leeb, dans un article sur  King World News, confirme que les coûts de production d’une once d’or varient entre 2000 et 2500 dollars l’once, un prix bien au-dessus des prix du marché. Selon Leeb, nous pourrions voir une augmentation des prix de l’or dans un très proche avenir.Les Chinois pensent que l’or se négociera à un prix bien supérieur a ceux que nous avons actuellement. Malgré ce manque de rentabilité actuelle, les chinois sont à la recherche de la performance future. En effet, une infrastructure minière ne génère pas de bénéfice avant trois ou quatre ans d’activité et si nous imaginons qu’elles pourraient être les prix de l’or dans 5 ou 10 ans alors les mines chinoises seront rentables.
Stephen Leeb fournit donc l’explication : la raison pour laquelle les Chinois achètent de l’or physique sur les marchés internationaux à des prix de marché tout en extrayant du sol de l’or deux fois plus cher qu’au Canada par exemple. Nous avançons également une autre hypothèse, celle d’une stratégie visant a établir un étalon or avec le yuan, donc la Chine aurait besoin du maximum d’or disponible.

Barrick Gold et Goldcorp veulent vendre le complexe minier de Marigold d’or dans le Nevada.

Les deux plus grandes sociétés minières, Barrick Gold et Goldcorp ont demandé à la Banque de Montréal  la mise sur le marché de leurs actions des mines de Marigold, situées dans l’état du Nevada, aux États-Unis. Marigold est propriété pour 67% de Goldcorp et pour 33% par Barrick Gold. Au deuxième trimestre de cette année,Barrick Gold a informé de perte pour 8,600 millions de dollars et de13,000 millions d’euros d’ici la fin de l’année. Marigold accumule une dette de 15.000 millions d’euros. D’autres projets similaires ont également été fermées par manque de rentabilité. C’est le cas du projet Black Hill en Argentine ou des mines d’Atacama au Chili.
  •  
  •  
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push ({});