La vente de pièces d’or entre particulier.

Reading Time: 3 minutes

LEn France, toute vente d’or par un particulier doit être déclarée aux impôts, que ce soit pour l’or ou pour les autres métaux précieux tels que l’argent et le platine.

La vente d’or entre particuliers est soumise à l’impôt

En France, les particuliers et les associations non soumises à l’impôt sur les sociétés (IS) peuvent choisir entre deux régimes de taxation : la Taxe Forfaitaire sur les Métaux Précieux (TFMP) ou la taxe sur les Plus-values (TPV). La TFMP est fixée à 11,5 % depuis le 1er janvier 2018, tandis que la TPV est appliquée en fonction de la plus-value réalisée, avec un abattement de 5 % par an de détention à partir de la troisième année, jusqu’à une exonération totale après 22 ans. Les vendeurs peuvent choisir entre la taxe forfaitaire de 11,5% sur le prix de la cession et la taxe sur les plus-values de 36,2%. Il est important de noter que lors d’une transaction entre particuliers, le vendeur est tenu de faire toutes les démarches pour s’acquitter de l’impôt qu’il a choisi de payer. Il est recommandé de consulter les sites web officiels des autorités fiscales compétentes pour obtenir plus d’informations sur les obligations fiscales liées à la vente d’or entre particuliers.

Il est important de fournir une preuve justifiant la date d’acquisition et le prix d’achat des métaux précieux d’investissement, ainsi qu’un lien probant entre le produit mis en vente et son document d’acquisition, pour bénéficier du régime de la TPV. La vente de pièces d’or d’investissement est soumise à la TFMP, tandis que les pièces de collection relèvent de la taxe forfaitaire sur les objets précieux.

Faire appel à un professionnel de la numismatique offre de nombreux avantages. Ces experts peuvent identifier avec précision vos pièces et les mettre en valeur pour maximiser leur potentiel de vente. Cependant, ce service n’est généralement pas gratuit.

Il est crucial de ne pas confondre les authentiques Louis d’Or, émises entre 1640 et 1792 sous les règnes de Louis XIII, Louis XIV et Louis XV, avec les pièces plus courantes telles que les Napoléons, frappées entre 1803 et 1914. Une identification précise est donc primordiale pour obtenir une évaluation exacte.

Si vous êtes un particulier et que vous souhaitez vendre vos pièces d’or, voici quelques options et informations à prendre en compte :

  1. Vendre à un particulier : Vous pouvez également vendre vos pièces d’or à un autre particulier. Cependant, il est important de prendre en compte les risques associés à la vente d’or entre particuliers, tels que les risques d’escroquerie ou d’agression. De plus, la vente d’or entre particuliers est soumise à l’impôt, même si elle est réalisée de gré à gré.
  2. Vendre en ligne : Vous pouvez vendre vos pièces d’or en ligne sur des sites spécialisés ou des plateformes de vente d’or. Cependant, il est important de faire des recherches pour trouver un site fiable et réputé, et de prendre en compte les frais et les commissions associés à la vente en ligne.

Quelles sont les étapes à suivre pour vendre des pièces d’or en toute sécurité entre particuliers.

Voici les étapes à suivre pour vendre des pièces d’or en toute sécurité entre particuliers :

  1. Faites une évaluation précise de vos pièces d’or : Avant de vendre vos pièces d’or, il est important de connaître leur valeur réelle. Vous pouvez consulter des experts en bijouterie ou des professionnels du rachat d’or pour obtenir une évaluation précise de vos pièces d’or.
  2. Trouvez un acheteur fiable : Il est important de trouver un acheteur fiable et réputé pour éviter les risques d’escroquerie ou d’agression. Vous pouvez consulter des sites spécialisés ou des plateformes de vente d’or pour trouver des acheteurs potentiels.
  3. Établissez un contrat de vente : Il est recommandé d’établir un contrat de vente écrit pour protéger les deux parties. Le contrat doit inclure les détails de la vente, tels que le prix de vente, la quantité de pièces vendues et les conditions de paiement.
  4. Effectuez la transaction en toute sécurité : Il est important de choisir un lieu sûr pour effectuer la transaction, tel qu’un bureau de poste ou une banque. Évitez de rencontrer l’acheteur dans un lieu public ou isolé.
  5. Déclarez la vente : La vente d’or entre particuliers est soumise à l’impôt, même si elle est réalisée de gré à gré. Il est donc important de déclarer la vente aux autorités fiscales compétentes.
Répandre l'amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Posted

in

by

© 2024. Made with Twentig.