La théorie de Dow. 6 points de théorie sur les marchés.

Répandre l'amour.
Reading Time: 2 minutes

Charles Dow (fondateur du chartisme occidental), suite à de nombreuses années d’observations des marchés (quel qu’ils soient à partir du moment où il y existe une offre et une demande), a pu établir 6 points principaux constituant sa théorie sur les marchés.

En voici une synthèse :

  •  La bourse est un marché efficient. Les opérateurs bénéficient d’informations, et le cours d’un titre reflète le consensus du marché
  • Le marché à 3 mouvements, sur des horizons différents (cours terme, moyen terme et long terme), qui peuvent être décorrélés les uns des autres, et fonctionner avec leur propre logique de cours.
  • Le marché de la mémoire : les supports et résistances historiques passées jouent un rôle dans l’évolution future des cours.
  • Les volumes sont nécessaires au soutien d’une phase de hausse, alors que leur baisse peut indiquer un retournement avancé de tendance à la baisse.
  • La hausse d’une valeur sera confortée si elle se fait dans le même sens que l’indice de référence (CAC 40, par exemple).
  • Une tendance haussière est caractérisée par des plus hauts toujours plus haut. De même, une phase baissière est caractérisée par des plus bas toujours plus bas (1)

Voilà donc ces règles d’or presque insignifiantes, mais qui à elles seules peuvent permettre d’être toujours gagnant en bourse.

La dernière revêt une importance toute particulière.

En effet, elle implique que si le dernier plus haut est plus haut que le précédent plus haut, alors on est sur une tendance haussière (il va falloir relire la phrase plusieurs fois pour en comprendre le sens !).

En gros, on a des plus hauts toujours plus hauts, et des bas plus toujours plus bas, ce qui est transcrit par le graphique ci-dessous :

De même, cette tendance haussière est guidée par un dernier plus bas, qui est plus haut que le précédent plus bas.

  • Si le dernier plus haut est plus bas que le précédent plus haut, alors la tendance est remise en cause, et le retournement de tendance va se confirmer si on a un prochain plus bas, plus bas que le précédent.
  • Pour le retournement à la hausse, il s’agit du même principe, mais inversé (plus bas toujours plus bas, et plus hauts toujours plus bas).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.