Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

le prix de l’or grimpait ce lundi, en réponse aux troubles en Syrie et une hausse de la demande physique d’or.

Israël a lancé un raid aérien en Syrie et ont lancé une autre attaque ce dimanche, en attaquant le centre de recherche Jamraya, un centre secret de recherche scientifique près de Damas, la capitale de la Syrie. La demande physique a été également apporté un soutien à l’or ce lundi, alors que les marchés boursiers asiatiques ont rebondi. Nous observons une véritable déconnexion entre l’or physique, qui est recherché, et le prix de l’or papier, qui a du mal à se stabiliser.

Un rapport optimiste sur l’emploi pousse les investisseurs à investir sur les marchés boursiers. Le Bureau of Labor Statistics a informé ce vendredi matin que 165.000 emplois se sont créés en avril et le taux de chômage passe en dessous des 7,5%. Un chiffre supérieur aux prévisions Reuters de 145.000 nouveaux emplois et un taux de chômage inchangé à 7,6%.

Le prix de l’or se stabilise.

Hier Jeudi, l’or avait monté comme conséquence de la baisse des taux d’intérêt de la Banque centrale européenne et de la déclaration de la Réserve fédérale, qui se déclare disposer à plus de détente monétaire, ce qui suggère aux investisseurs que les banques centrales continueront d’injecter des liquidités dans leurs l’économie respectives.

L’or pour livraison en juin à la division COMEX du CME gagne 17,30 $ à 1,466.10 $ l’once. L’or s’est échangé entre 1,469.50 et 1,446.70 $ l’once, alors que le prix spot prend 12 $.

Le consensus général est que l’or est toujours baissier (à court terme), mais la situation au Moyen-Orient a contribué à cette reprise des cours. La Chine continu d’acheter de l’or physique en provenance de Hong Kong. Le pays a importé quelque 223,519 tonnes en mars. (Cela n’est pas susceptible de mener les prix à la hausse, puisque ces achats ont déjà eu lieu.) Le cours de l’or en baisse mardi, alors que les commerçants ont préféré des prises de bénéfices sur leurs positions en or pour se déplacer sur le marché des actions, lesquelles atteignent des sommets de rentabilité.

Le Dow Jones Industrial Average a atteint un niveau record mardi matin et le S & P 500 a suivi les gains de l’indice Dow Jones en affichant une progression de 0,1%.