La société Barrick Gold.

Répandre l'amour.
Reading Time: 7 minutes

Barrick Gold Corporation est la plus importante société minière d’or au monde, et son siège social se trouve à Toronto, province de l’Ontario, au Canada, et possède quatre filiales commerciales régionales situées en Australie, en Afrique, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.

Barrick développe actuellement de nouveaux projets miniers en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux États-Unis, au Canada, République dominicaine, l’Australie, au Pérou, au Chili, en Russie, en Afrique du Sud, au Pakistan, Colombie, en Argentine et en Tanzanie. En 2008, Barrick avait produit 7,7 millions onces d’or, pour un coût de 443 Dollar/ l’once. En 2008, ses réserves d’or s’estiment à 138,5 millions onces d’or.

Le 20 Janvier 2006, Barrick prit une participation majoritaire dans la société Placer Dome inc. Avec cette acquisition, Barrick est devenu le plus grand producteur mondial d’or, suivit par Newmont Mining Corporation.

Histoire De Barrick Gold.

Les débuts de barrick Gold.

Barrick Gold Corporation est à l’origine une compagnie privée américaine, spécialisée dans l’exploitation de pétrole et de gaz, Ressources Barrick inc. Après avoir subi d’énormes pertes financières dans le secteur pétrole et du gaz, Peter Munk décida de concentrer son activité sur l’or.  Barrick Resources Corporation est devenue une société cotée à la bourse de Toronto le 2 mai 1983.

Première acquisition de la société : la mine Renabie, près de Wawa, en Ontario, qui produisait environ 16.000 onces d’or en 1984. Puis, toujours en 1984, Barrick acheta Camflo Mines, avec des mines dans la province de Québec et dans l’État américain du Nevada. La vente a été finalisée en mai 1984, et les termes du contrat obligèrent Barrick à rembourser les dettes de Camflo à la Banque Royale du Canada. La dette a été entièrement payée en Janvier 1985.

Puis  Barrick ressources acheta Mercur Mines, avec des mines dans l’état de l’Utah en juin 1985, suivie par Goldstrike, au Nevada, en 1986. La mine Goldstrike est située sur la veine Carlin, et contient 100 millions d’onces d’or.

Barrick Gold de 1986 à 2005.

La raison sociale de la compagnie changea à American Barrick Resources en 1986. Inscrite à la Bourse de New York en Février 1987. Le nom actuel, Barrick Gold Corporation, date de 1995.

En 1994, American Barrick est devenue la troisième plus grande société d’exploitation aurifère dans le monde, avec l’acquisition de la société canadienne Lac Minerals, qui possédait des mines en l’Amérique du Sud.  Deux ans plus tard, en 1996, Arequipa, propriétaire de la mine de Pierina au Pérou, a accepté une offre de rachat de Barrick Gold pour une valeur d’environ 800 millions de dollar.  Début 1999, une troisième acquisition, Sutton Resources Ltd pour environ 350 millions de dollars, avec des mines en Tanzanie.  En 2001, Barrick Gold racheta pour 2,3 milliards de dollars la Homestake Mining Company, l’une des plus anciennes sociétés minières aux États-Unis. Avec cet achat, Barrick était le deuxième plus grand producteur d’or mondial.

L’achat de Placer Dome.

Le 31 octobre 2005, Barrick mit sur la table 9,2 milliards de dollars pour acheter Placer Dome Inc, mais les actionnaires rejetèrent l’offre. En décembre 2005, le conseil d’administration de Placer Dome approuva une offre de 10,4 milliards de dollars. La transaction s’est finalisée début de 2006, Barrick devenant le plus important producteur mondial d’or.

Barrick Gold de 2006 à aujourd’hui.

Le 24 Juillet 2006, Barrick annonça son intention d’acheter Ressources NovaGold et de Pioneer Metals. Après trois années de conflit, Barrick Gold réalisa la plus grande offre d’achat d’actions de l’histoire canadienne en 2009, lorsqu’il annonça une offre de 3,5 milliards de dollars.

En Février 2010, Barrick Gold créa une société en Tanzanie, appelée African Barrick Gold. African Barrick Gold est cotée à la Bourse de Londres depuis la mi-Mars 2010, en Juin, la société a été admise à l’indice FTSE 100.

Moins d’or disponible, et plus cher à exploiter.

Les dépenses d’exploration de l’industrie minière ont atteint un record de 8 milliards de dollars l’année dernière, alors que moins en moins de gisements sont découvert, selon Jamie Sokalsky, Directeur de Barrick Gold Corp, le plus grand producteur d’or mondial.

Jamie Sokalsky a déclaré que Barrick Gold n’a découvert que seulement trois gisements en 2011, un chiffre à comparer avec les 11 de 1991, et aucun gisement n’est de taille très importante, (c’est à dire plus de 20 millions d’onces). Le seuil de rentabilité est à la hausse (puisque les coûts d’exploitation augmentent) prédisant également que l’évolution de la hausse du cours de l’or ne montre aucun signe de fatigue

La production mondiale d’or pourrait augmenter de 0,7 pour cent en 2013, le rythme de croissance le plus lent depuis 2008, mais l’offre totale d’or physique pourrait diminuer de 0,4 pour cent l’année prochaine.

L’or, avec un gain annuel cette année autour de 12%, est soutenu par les achats des banques centrales, alors que les pays à travers le monde stimulent leurs économies avec des politiques de dévaluation monétaires.

Selon les déclarations de Sokalsky, une brusque hausse de l’or ne  stimulera pas forcément la production mondiale d’or, car il devient de plus en plus difficile de trouver des gisements importants et mettre ces mines en production prend deux fois plus de temps qu’il y a dix ans. L’autorisation d’ouverture, les relations avec les gouvernements, les questions environnementales, autant de problèmes administratifs qui prennent beaucoup plus de temps qu’avant.

Baisse des bénéfices.

Les bénéfices de la compagnie minière canadienne Barrick Gold, l’un des plus grands producteurs d’or au monde ont chuté de 32% au cours des neuf premiers mois de l’année, pour s’établir à 2,397 millions de dollars. Ses bénéfices au troisième trimestre ont été de 618 M $, en baisse de 54% par rapport à il y a un an.
La raison de la baisse des gains de Barrick Gold est due à la hausse des coûts d’exploitation, en particulier de l’énorme mine de Pascua-Lama, à la frontière entre l’Argentine et le Chili. La société a déclaré qu’elle a dépensé jusqu’à présent 3.700 millions de dollars dans ce projet. Entre 8.000 et 8.500 millions de dollars supplémentaires seront nécessaires, beaucoup plus qu’initialement prévu. Barrick s’attend à ce que la mine rentre en production durant la seconde moitié de 2014.

La mine renferme des réserves vérifiées de 18 millions d’onces d’or et 676 millions d’onces d’argent. La durée d’exploitation sera 25 ans. Durant les cinq premières années, la mine de Pascua-Lama produira entre 800.000 et 850.000 onces d’or par an, et 35 millions d’onces d’argent.

Le président de Barrick Gold, Jamie Sokalsky, a déclaré dans un communiqué que malgré certaines pressions sur les coûts, Barrick Gold reste le premier producteur mondial d’or et au coût le plus bas. Les mines de barrick en Amérique du Sud ont produit 0,39 millions onces d’or, pour un coût total de 440 $ l’once durant le troisième trimestre. La hausse des coûts d’exploitation est de 15,4%

Production actuelle des mines d’or de Barrick Gold- En onces –

MinesPays200820092010
Bald MountaineUnited States USA 75,00059,000
BulyanhuluTanzania Tanzanie 249,000 
BuzwagiTanzania Tanzanie 189,000 
CortezUnited States USA 518,0001,140,000
CowalAustralia Australie 233,000298,000
Darlot-CentenaryAustralia Australievoir Yilgarn South
Golden SunlightUnited States USA 28,0000
GoldstrikeUnited States USA 1,360,0001,240,000
Granny SmithAustralia AustraliaVoir Yilgarn South
HemloCanada Canada 275,000242,000
Kanowna BelleAustralia Australie267,000284,000251,000
Lagunas NortePeru Perou 1,000,000808,000
LawlersAustralia Australiasee Yilgarn South
MarigoldUnited States USA 49,00046,000
North MaraTanzania Tanzanie 212,000 
Osborne MineAustralia Australie 43,000 
Pascua-LamaArgentina Argentine  
PierinaPeru Perou 271,000191,000
PlutonicAustralia Australie127,000144,000136,000
PorgeraPapua New Guinea Nvelle Guinée 551,000519,000
Pueblo ViejoDominican Republic Rep, Dom.   
Round MountainUnited States USA 209,000178,000
Ruby HillUnited States USA 104,00081,000
Super PitAustralia Australie307,000345,000394,000
TurquoiseUnited States USA 133,000124,000
TulawakaTanzania Tanzanie 66,000 
VeladeroArgentina Argentine 611,0001,120,000
Yilgarn SouthAustralia Australie325,000352,000314,000
TotalMonde 8,060,0007,400,000 

Une réponse à “La société Barrick Gold.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. stuffed

    Barrick s’apprête à reprendre l’exploitation aurifère en Tanzanie

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.