La maçonnerie de gros œuvre, c’est quoi ?

Les travaux de maçonnerie ou de gros œuvre commencent dès le sous-sol des bâtiments, avec les travaux de fondations. Il est donc important de disposer d’un rapport de sol pour connaître la nature du sous-sol et adapter le mode de construction à la portance du sol. En l’absence d’un tel rapport qu’il est possible de faire réaliser par des bureaux spécialisés en géotechnique, il est prudent de s’informer, auprès des services de l’urbanisme par exemple, des risques connus dans une région : fissurations dues à la présence d’argile, zone inondable, zone sismique…Cette recherche d’information est aussi l’occasion de s’interroger sur la présence de termites…
Le béton armé est de plus en plus utilisé pour construire les immeuble. Il peut remplacer les matériaux comme des blocs préfabriqués (parpaing…) ou la brique, réservés traditionnellement à des constructions de faible hauteur comme les maisons individuelles. Les dalles ainsi que les poutres des bâtiments sont également réalisées par une entreprise de maçonnerie. Il est à noter qu’il appartient généralement à l’entreprise de gros œuvre d’interposer une étanchéité au moyen d’une couche bitumée au niveau de l’infrastructure, afin d’éviter le remontée par capillarité de l’humidité des fondations.
Bien que ces matériaux présentent des propriétés thermiques relativement performantes, il convient généralement de renforcer l’isolation thermique des bâtiments au moyen d’isolants qui, quand ils sont situés à l’intérieur des constructions, sont généralement réalisés par l’entreprise qui exécute les travaux de cloisonnement ou de plâtrerie.
Le ravalement des façades est souvent fait par les entreprises de maçonnerie. Il est à noter qu’il est déconseillé d’effectuer des travaux de ravalement en période de gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.