Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Guyane a déclaré qu’elle suspend l’octroi de nouveaux permis pour extraire l’or et les diamants des rivières en raison de l’inquiétude sur la pollution généralisée qu’entraîne ces activités.

La décision intervient alors que les prix du métal jaune ont grimpé en flèche sur les marchés mondiaux. Le ministère des ressources naturelles et l’environnement a déclaré vendredi que la commission des mines a été chargé d’arrêter la délivrance de nouveaux permis  jusqu’à nouvel avis.

Arrêt de l’extraction de l’or en Guyane.

Les autorités ont déclaré qu’elles vont d’abord consulter les communautés autochtones, qui dépendent des rivières pour l’eau potable et  la pêche, ainsi  que  les autres communautés vivant près des rivières avant de décider de la prochaine étape.

L’exploitation minière a endommagé les berges, a modifié le débit des cours d’eau, et les sources d’eau potable sont polluées, selon le gouvernement. Les polluants lourds dans l’eau ont également affecté la vie des plantes et des poissons.

De nombreuses sociétés minières canadiennes et brésiliennes continuent à affluer a la Guyane, alors que l’or terminé à 1587 $ l’once sur le London Bullions Market, ce vendredi.

Plus de 363,083 onces d’or ont été officiellement déclarée l’année dernière, mais les autorités croient qu’un montant similaire est introduit en contrebande dans les pays voisins où les impôts sont moins élevés.

Guyane, un pays de 750.000 habitants qui a obtenu son indépendance en 1966, est coincée entre le Venezuela, le Brésil et le Suriname.


  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires entre particuliers.
  • Ventes certifiées sous notaires.
  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.
  • Vendez au prix réels du marché. Voir ici