La grande hausse de l’or en 2023 ?

Reading Time: 3 minutes

En 2022, l’or a augmenté de 15% au début de l’année en raison de la situation en Ukraine. La Russie est un grand producteur d’or, mais elle n’a pas vendu de l’or à l’étranger et a même accumulé des réserves d’or. Le G7 a interdit les importations d’or en provenance de Russie, mais cela n’aura probablement pas d’impact sur les cours de l’or. Les perspectives futures de l’or seront influencées par le retour de l’inflation et par les politiques monétaires mondiales.

Peu d’impact de la guerre sur le prix de l’or.

La Russie n’a pas vendu d’or à l’étranger ces dernières années, au contraire, ils ont acheté de l’or sur les marchés mondiaux et accumulé la production minière sur leur territoire. Aujourd’hui, la Russie détient environ 2300 tonnes d’or, ce qui les place en 5ème position pour les réserves d’or. Le G7 n’a pas d’incidence sur cette interdiction d’importation d’or en provenance de Russie.

L’inflation propulsera le cours de l’or en 2023.

Ce qui boostera le marché de l’or sera le retour de l’inflation, qui a atteint un niveau élevé pour la première fois en 40 ans, et l’attitude des banques centrales face à cette inflation galopante. Les cours de l’or sont en train de se consolider en raison de cette attitude, mais la Réserve fédérale américaine a entamé la normalisation de sa politique monétaire.

Le graphique montre la corrélation entre le cours de l’or et les taux d’intérêt réels américains à 10 ans. Les taux d’intérêt réels sont calculés en soustrayant les taux d’inflation anticipés des taux nominaux. La corrélation entre l’or et les taux d’intérêt réels est presque parfaite, mais récemment, une divergence notable apparaît. Cependant, ce n’est pas tres clair puisque les deux courbes se rapprochent.

Le marché de l’or ne parie pas sur une baisse des taux directeurs.

Il est possible que le marché de l’or actuellement ne croît pas en un resserrement monétaire très fort en raison des niveaux d’inflation observés aujourd’hui. Les banques centrales se retrouvent avec un choix cornélien entre la lutte contre l’inflation et le soutien à l’économie. Le marché de l’or peut inclure le scénario d’un ralentissement qui pourrait conduire à une inflexion de la politique monétaire vers une posture plus accommodante. Ce pourrait également traduire un environnement de stagflation de prix élevés avec une économie en ralentissement, comme ce qui a été connu dans les années 80.

La FED maintiendra-t-elle les taux intérêts ?

La question est de savoir si Jerome Powell, président de la Réserve fédérale des Etats-Unis, endossera les habits de Paul Volcker qui n’hésitait pas à sacrifier la croissance pour casser l’inflation. La rétraction de la liquidité par la Fed peut avoir une incidence sur le marché de l’or en soutenant la remontée des taux d’intérêt américains. Il est possible qu’une politique monétaire plus accommodante revienne en 2023 lorsque le ralentissement ou la récession aura été observé. Le marché semble être d’accord avec cette thèse en accumulant de l’or, ce qui joue traditionnellement un rôle de valeur refuge.

Quid de l’industrie minière en 2023 ?

L’industrie minière aurifère offre un levier de performance par rapport à l’or, mais avec une volatilité importante (environ 35% en moyenne). Après une restructuration qui a suivi l’effondrement des cours de l’or entre 2011 et 2015, le secteur est aujourd’hui en meilleure santé financière et génère des niveaux de free cash-flow records. Les perspectives de nouvelles découvertes, d’augmentation de la production minière et la situation financière favorable du secteur peuvent être des facteurs positifs pour les investisseurs qui souhaitent s’exposer aux marchés de l’or. Cependant, il convient de noter que les mines d’or ne sont pas considérées comme un actif défensif et qu’il est important d’évaluer les risques associés à ce type d’investissement.

Les coûts de production des mines d’or se situent autour de 1100 à 1200 dollars par once. Les marges sont confortables, mais si les cours de l’or baissent jusqu’à 1000 à 1200 dollars, l’industrie minière aura des difficultés. La situation financière des mines d’or actuelles est meilleure qu’en 2011, mais les cours sont encore inférieurs d’environ 50% à leur niveau record en septembre 2011. Le prix sur la valeur nette actualisée des mines d’or est actuellement de 0,85, ce qui montre que le marché ne croit pas en leur capacité à générer de la valeur pour les années à venir. Même sans une augmentation des cours de l’or, les mines d’or seraient en mesure de générer un tel niveau de cash que le marché les appréciera. Les performances de l’once d’or et de l’indice des valeurs minières aurifères montrent un décalage entre les deux courbes.

Répandre l'amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Posted

in

by

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.