•  
  •  
  •  
  •  

La Bourse de Paris a fini en hausse de 0,66% à 5.437 points, tirée par New York où le Dow Jones a touché un nouveau sommet historique. Wall Street a en effet profité de la baisse du pétrole et de la perspective de l’absence d’une majorité claire au Congrès. Ainsi, le Dow Jones a gagné 0,42% à 12.156 points, le S&P; 500 a progressé de 0,22% à 1.382 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,42%. Ce matin le CAC 40 devrait consolider, le futur est en baisse de 0,51% à trente minutes de l’ouverture.

Sur le front des valeurs, d’importants résultats ont été publiés ce matin.

Les opérateurs réagiront ainsi aux publications d’AXA, de Total, d’EADS ou encore à la nomination de Christian Streiff à la tête de Peugeot. Après avoir passé le plus clair de la journée en territoire négatif, le CAC 40 s’est redressé en toute fin de séance pour terminer sur une baisse de 0,01% à 5.437 points. Wall Street a suivi le même chemin, l’incertitude entourant l’issue du scrutin au Sénat ayant pesé sur la séance. Ainsi, le Dow Jones a gagné 0,16% à 12.176 points, le S&P; 500 a progressé de 0,21% à 1.385 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,38% à 2.384 points. Aujourd’hui outre la décision de politique monétaire de la Banque centrale britannique, les marchés suivront la publication de l’indice de confiance du Michigan pour novembre à 15h45. A trente minutes de l’ouverture, le CAC 40 est attendu en hausse de 0,3%.

Sur le front des valeurs.

les investisseurs devraient réagir aux résultats de Lafarge, Bouygues, de la Société Générale ou encore de CNP Assurances.  A une demi-heure heure de l’ouverture, le CAC40 est attendu autour de l’équilibre mais plutôt dans le vert. Les marchés américains ont fini la semaine dans le vert mais la France se trouve pénalisée par un euro toujours cher à 1,2866 euro tandis que le prix du baril de brut se situe juste en-dessous des 60 euros. Nous n’attendons pas aujourd’hui de statistiques mais la semaine va être chargée de publications d’indicateurs aux États-Unis.

Côté entreprises.

Alstom sera une des valeurs phare de la journée puisque l’équipementier a publié un résultat en hausse de 67% et il a retiré sa plainte au sujet du contrat francilien avec s’être entendu avec Bombardier pour reprendre un tiers du contrat. On suivra aussi Carrere qui a publié son chiffre d’affaires, comme Total qui a cédé des actifs en Argentine, on suivra aussi Suez et GDF car la presse croit savoir que Bruxelles va donner son feu vert à la fusion. Le CAC40 n’en finit pas de monter. Non content d’avoir gagné 0,8% hier soir, l’indice de la Bourse de Paris va flirter à nouveau avec les 5.500 points à l’ouverture. Il faut dire que les marchés américains ont fini hier dans le vert soutenus par les propos rassurants de la Fed sur l’économie américaine. La Bourse a aussi bénéficié des commentaires favorables de Citigroup sur Intel, le fabricant de micro-processeurs, dont les performances sont vues comme un indicateur avancé de la santé américaine.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent - Goldbroker.com

De ce côté-ci de l’Atlantique, la croissance allemande a été légèrement décevante.

Le secteur bancaire sera à suivre après l’annonce d’un nouveau rapprochement entre établissements en Italie. Sinon, le marché réagira aux nouvelles publications trimestrielles comme celle de GDF qui confirme ses objectifs et à long terme ou Maurel et Prom avec un chiffre d’affaires qui a reculé sous l’effet de stocks. Scor sera aussi à surveiller après l’annonce d’une augmentation de capital. Enfin, nous suivrons EDF dont la filiale EDF EN s’introduit en Bourse dans une fourchette entre 24,1 et 28 euros. Après avoir finalement terminé dans le rouge hier, l’indice de référence du marché parisien est attendu dans le vert ce matin à l’ouverture toujours en-dessous de la barre des 5.500 points. Il est vrai que les marchés américains ont fini hier en forte hausse (Dow Jones +0,71% et +1% pour le Nasdaq). Wall Street a été soutenu par la baisse des prix du pétrole à 58 dollars on attendra d’ailleurs aujourd’hui les statistiques pétrolières hebdomadaires aux États-Unis.

Côté entreprises, les résultats trimestriels seront toujours à l’honneur avec la publication d’Arkema dont le résultat net s’envole. Infogrames si le chiffre d’affaires recule, la perte est réduite, Zodiac affiche une forte croissance comme CGC (Géophysique). On suivra aussi avec Euronext car la rumeur court que Deutsche Börse aurait jeté l’éponge pour reprendre la Bourse paneuropéenne et aussi Renault puisque son président Carlos Ghosn réfléchit toujours à une alliance transatlantique.

  •  
  •