Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or est un élément de plus dans le processus de mondialisation des pays émergents. Deux pays accumulent de grandes quantités d’or, la Russie et la Chine et ce, le plus discrètement possible.

Selon Andrew Cosgrove de Bloomberg, la Banque populaire de Chine a acheté (non officiellement) 300 tonnes d’or au cours du premier semestre de 2013. Autrement dit, le World Gold Council (WGC- Conseil mondial de l’or) n’a pas été informé et par conséquent, les actuelles réserves officielles sont actuellement sous-estimées.

L’opacité des autorités chinoises concernant l’or.

En effet, la plupart des statistiques officielles sur l’économie chinoise sont manipulés. Concernant l’or, les plus importantes sources d’information sont les flux du commerce de l’or entre la Chine et Hong Kong. Dans le cas de Hong Kong, la différence entre les importations d’or de Hong Kong et la demande locale d’or d’investissement et de bijoux serait sans doute le montant des achats d’or pour les réserves de la Banque centrale Chinoise.

Le chiffre global est d’environ 1000 tonnes, dont 700 sont importés de Hong Kong. Compte tenu de la demande d’or d’investissement (300 tonnes) et de bijoux (400 tonnes), la différence restante est de 300 tonnes au premier semestre de 2013. Au cours de cette année 2013, la Banque centrale chinoise aurait acheté en toute discrétion 620 tonnes d’or.

La dernière fois que la Chine a annoncé le montant de ses acquisitions d’or remonte 2009. Depuis lors, plus de communication officielle au F.M.I, les seules informations disponibles provenant du World Gold Council (WGC- Conseil mondial de l’or). En six ans, de 2003-2009, la Banque centrale de Chine a doublé son stock d’or, passant de 600 tonnes à 1.054 tonnes.

reserves or chine

Néanmoins, la banque centrale chinoise pourrait annoncer la taille de ses réserves en or en 2014. James Rickards, auteur du livre « Money Wars », estime qu’au cours de l’année prochaine la Chine surprendra le monde en annonçant quelle possède 5.000 tonnes d’or, soit la deuxième réserves d’or mondiale, juste derrière les USA .

Les stocks d’argent sur le marché de Shanghai sont de nouveaux en baisse. En avril, il y avait 1.119.896 tonnes d’argent dans les réserves du marché de Shanghai. Début septembre 458 522 tonnes étaient entreposées, soit une différence de 59% et cette semaine la baisse a été de 2.999 tonnes. Le stock d’argent est tombé à 428 670 tonnes.
D’autre part, les réserves d’argent sur le COMEX n’ont pas varié de manière significative. Entre 162 et 166 millions d’onces d’argent sont actuellement stockées dans les coffres forts du Comex. Les raisons de cette forte baisse sont relativement simples. La demande en argent d’investissement ne cesse de croître dans toute l’Asie.

Une monnaie chinoise basée sur l’or?

L’accumulation d’or physique par la Chine a suscité ces derniers mois toutes sortes de rumeurs sur la possible utilisation de tout cet or. Plusieurs analystes pensant qu’il est possible que la Chine désire émettre une nouvelle monnaie, soutenue par de l’or, circulant parallèlement avec le yuan. Nous aurions donc la circulation de deux types de monnaie, l’une étant soutenu par l’or.

A priori, nous pouvons certainement prédire le résultat : la « bonne » monnaie chasse la « mauvaise » car pouvant servir pour la thésaurisation et l’accumulation de la richesse. C’est la célèbre loi de Gresham. Préférer une devise soutenue par de l’or serait un net sucés car elles conservent les propriétés essentielles de la monnaie comme unité de compte et de moyens de paiement, mais également comme réserve de valeur.

Le possible retour de l’or.

Faire cohabiter dans un même système deux monnaies ne peut se réaliser que si l’institut d’émission possède un grand prestige, crédibilité et réputation. Depuis plusieurs mois, il existe un mouvement dans le centre et le sud des États-Unis pour donner (ou plutôt rendre) aux pièces d’or et d’argent un statut juridique de monnaie légale, pouvant servir comme moyens de paiement. Les citoyens commencent à se mobiliser à ce sujet, ils sont soutenus par plusieurs politiciens, qui ont adopté dans plusieurs états des mesures favorisant la reconnaissance de l’or comme monnaie.

Un système basé sur l’étalon-or.

Les États de la Virginie et du Texas ont supprimé les taxes sur l’achat d’or et d’argent sous formes de lingots ou de pièces, tout en reconnaissant publiquement le rôle de l’or comme monnaie. En particulier, le Tea Parties défend ardemment cette possibilité du retour aux USA d’un système basé sur l’étalon-or.

Pour l’instant, il semble que cela ne sera pas pour demain. Dans nos économies, avoir une monnaie qui ne se dévalue pas et ne peut pas se créer massivement n’est pas souhaitable. Par exemple, la Fed ne pourrait pas imprimer massivement des dollars comme elle le fait depuis des années pour artificiellement (essayer de) réactiver l’économie américaine. Idem pour acheter des matières premières à l’étranger, comme le pétrole. Par contre, reste remarquable ce retour des particuliers vers l’or, comme protection contre l’inflation et les contrôles du gouvernement.

A continuation une traduction de l’article sur Forbes:

Je voudrais voir le gouvernement Chinois émettre une monnaie basée sur l’or, sous la forme de billets de banque et pièces de monnaie circulant en Chine et dans le reste du monde. Les opérations bancaires utilisant cette nouvelle monnaie seraient immédiatement disponibles. Aux États-Unis, il semble que nous avons encore du chemin à parcourir. Mais pourquoi pas? Outre les considérations très importantes concernant la légalité de facto aux États-Unis d’une monnaie basée sur l’or et de diverses taxes et ainsi de suite, nous n’avons pas vraiment une pénurie de pièces d’investissement de haute qualité.

Nous avons des pièces en or aux USA, y compris les Krugerrands sud-africains, les feuilles d’érables canadiennes, les pandas chinois et nos propres Eagle de la Maison de la Monnaie américaine. Toutes sont disponibles à d’excellents prix. Nous avons également beaucoup de pièces d’argent, que ce soit les 10 cents – a 90% en argent et les 25 cents des années 1950 et 60, ou bien les Silver Eagle de la monnaie américaine.

Nous avons même beaucoup de pièces de monnaie en cuivre, même si elles sont appelées  » nickels  » aujourd’hui. (La monnaie de 5 cents est de 75 % de cuivre et 25% de nickel).

Malheureusement, ce système, qui fonctionnait relativement bien au début du XIX, ne fonctionne plus depuis le milieu des années 1870, avec l’apparition des billets de banques. Le système  » bimétallique  » (argent et or) a fonctionné parce que la valeur de marché de l’argent a été étroitement liée à l’or des siècles durant, oscillant entre un ratio de 15:1 et 16:1. Ce ratio de 15 contre 1 remonte à l’époque des romains.

Vers le milieu des années 1870, quelque chose d’inédit s’est produit: la valeur de marché de l’argent a considérablement diminué par rapport à  l’or. La majorité des gouvernements ont arrêtés d’émettre des monnaies en argent. Seules la Chine et l’Inde restèrent fidèles à la circulation de monnaies en argent.

Aujourd’hui, l’argent n’est plus utilisable comme fraction de l’or. Le système de monnaie bimétallique ne pourrait plus fonctionner aujourd’hui. Depuis les années 1870, seul l’or a un statut de monnaies. Nous avons besoin aujourd’hui d’un système de monnaie avec une gamme complète de monnaie, de la plus grande à la plus petite. Cela n’est seulement réalisable qu’avec du papier (les billets) et des pièces en cuivre. Dans les années 1870, avec la  parité de 20.67 dollars contre une once d’or, vous pouviez indirectement obtenir un billet de 20 $ ou bien une monnaie en or pesant 0,97 Troy (soit le poids net d’or de la $ 20 Double Eagle). Vous pouviez également avoir des billets de banque dans de plus petites coupures. Les pièces en argent n’étant plus nécessaires, puisque plus lourdes et plus encombrantes que les billets de banques, elles perdirent de leur importance. En outre ces pièces en argent sont plus faciles à contrefaire que les billets de banque.

Les nouveaux billets de banques basées sur l’or.

Avec ces nouveaux billets, vous pourriez avoir accès à toute la gamme des services bancaires, y compris les dépôts à vue et les systèmes de paiement. Cela inclut les cartes de débit, les chèques personnels, les transferts, les paiements en ligne, cartes de crédit, Paypal etc. etc. Malheureusement, un nouveau système monétaire ne peut certainement pas massivement inclure des pièces en or. La quantité d’or disponible n’est suffisante.

En 1890, le système de devise américaine avait un total de 1,429 millions de dollars en circulation. 484 millions de dollars en pièces dont 374 millions de dollars en pièces d’or. Les 946 millions de dollars restant étant donc des billets en papier – échangeable contre de l’or sur simple demande -.

Malgré des mesures prometteuses, comme le Texas qui a supprimé les taxes et a approuvé l’utilisation de l’or et l’argent comme monnaie, le gouvernement fédéral américain restera probablement opposé à toute alternative viable au dollar tel que nous le connaissons.