Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  

Difficile de compter sur l’envolée des marchés pour doper la performance. Alors, comment combiner intelligemment les OPCVM pour construire un portefeuille actions moins coûteux, moins risqué… et plus performant. SÉLECTIONNER les meilleurs sicav et fonds communs de placement sur le marché, les combiner intelligemment entre eux pour réduire le risque et améliorer la performance globale du portefeuille… C’est le lot quotidien des investisseurs institutionnels. Et leurs méthodes et autres recettes sont riches d’enseignements pour les particuliers. Aujourd’hui, les professionnels sont par exemple nombreux à vanter l’approche « core-satellites ».

Le principe ? Construire le cœur d’un portefeuille à l’aide de fonds très proches des grands indices boursiers (par exemple du CAC 40 pour un épargnant qui souhaite miser sur la Bourse française)… et ajouter pour le reste des fonds à forte « valeur ajoutée », qui font de vrais paris boursiers, via des portefeuilles très concentrés, avec pour objectif de battre, et de loin, le marché. Ainsi, tout en s’assurant que la performance de son portefeuille suivra peu ou prou celle du marché, ce qui limite les risques, l’investisseur se donne une chance de faire beaucoup mieux, s’il choisit judicieusement les fonds « satellites ». Car, pour suivre les indices, inutile de payer cher ! Certains OPCVM indiciels bon marché et surtout les trackers, ces fonds indiciels cotés en Bourse, qui s’achètent et se vendent comme une action font le même travail à moindre coût, et permettent d’investir facilement sur l’or. Pour les moins onéreux d’entre eux, les frais de gestion annuels se limitent à 0,30 %, par exemple, tandis que des fonds actions classiques s’octroient couramment 1 % à 1,50 %.

Graphique: évolution des fonds Indiciels (source les échos)

ECH21439146_1.jpg

Quels sont les trackers sur l’or disponibles sur le marché?.

L’or ET, ou gold ET sont matérialisés sous trois produits différends: des exchange-traded funds (ETF), des fonds fermés (closed ends funds) (CEF) et des titres négociés en bourse exchange-traded notes (ETN), qui visent à suivre les cours de l’or. C’est par le biais des ETF  que les investisseurs ont fait leur retour sur le marché de l’or. En 2016, les ETF cumulent 160 tonnes depuis le début de 2016, la première hausse de ces avoirs après trois année consécutives de baisse, ainsi des 881 tonnes en 2013 ces fond ne détenaient que 133 tonnes en 2015.

Les ETF (ou trackers) : avantages et inconvénients.

Cet or ET est négocié sur les principales places boursières: Zurich, Mumbai, Londres, Paris et New York. Les fonds sont physiquement adossés sur plusieurs milliers de tonnes d’or gardés dans des coffres forts. Certains de ces instruments n’impliquent pas nécessairement la possession d’or physique. Par exemple, les or-ETN permettent de parier sur l’évolution du prix de l’or, en utilisant des dérivés.

Le plus important fonds est remarquable par la quantité d’or détenue, en effet,  SPDR Gold Shares, un fond américain détient plus d’or que les réserves de la banque centrale indienne. Par ailleurs, une banque française, BNP Paribas commercialise un certificat qui réplique les variations de l’once d’or, sans contrepartie physique, l’option « quanto?», permet en plus de protéger l’investisseur contre le risque de change, le certificat étant libellé en euro alors que l’or cotise en dollar sur la bourse de New York. Un autre tracker adossé à de l’or physique  est ETC Source Physical Gold, permettant également un effet de levier multipliant les variations en bourse de l’or.

En général,  une commission de 0,4% est prélevée et des frais de stockage annuel sont facturés. Les dépenses annuelles, tels que le stockage, l’assurance et les frais de gestion sont facturés en vendant une petite quantité d’or de chaque action, de sorte que la quantité d’or représentée dans chaque action diminuera progressivement au fil du temps. Dans certains pays, l’or ETF représente un moyen d’éviter  la TVA qui s’applique aux pièces d’or physique et des lingots.

Gold Trackers: Comptes alloués Description Contact
ZKB Gold ETF  ZKB Gold ETF (CHF) est un fonds à capital variable en bourse basé en Suisse. Le Fonds investit exclusivement en or et l’objectif de placement est de refléter la performance de l’or en CHF, après déduction des frais et dépenses. 1 unité reflète la valeur d’env. 10 grammes d’or. Le poids standard des barres d’or est d’environ 12,5 kg et la pureté 995/1000 ou plus.  Adresse

Swisscanto Fondsleitung AG
Europaallee 39
CH-8004 Zuerich Switzerland


www.zkb.ch

ETF Securities Gold Bullion Secs. ETC  GBS Bullion Securities est une société à capital variable, négociable en bourse et cotée à capital variable. GBS est entièrement soutenu par de l’or physique et est conçu pour suivre le prix de l’or au comptant. Il offre aux investisseurs la possibilité d’investir dans le marché des lingots d’or sans avoir à livrer l’or physique. Les barres sont LBMA Good Delivery. Adresse
Gold Bullion Securities Limited
Ordnance House
31 Pier Road
St Helier, Jersey
JE4 8PW Channel Islands


Téléphone
+44-20-7448-4330


www.etfsecurities.com

Julius Baer Gold ETF JB Physical Gold Fund est un ETF constitué en Suisse. Le Fonds investit uniquement dans l’or physique, principalement dans les barres standard de 12,5 kg. L’or est stocké dans une chambre forte de haute sécurité en Suisse. D’autres expositions aurifères, c’est-à-dire des dérivés, etc., ne sont pas autorisées. Les cours d’actions CHF, EUR et GBP comportent une couverture de change par rapport à l’USD

 

Adresse
Hardstrasse 201
P.O. Box
CH-8037 Zurich
Switzerland


téléphone
+41 58 426 6000


www.jbfundnet.com




Gold Trackers: Non alloués  Description  Contact
SPDR Gold Shares SPDR Gold Shares est géré et commercialisé par State Street Global Advisors.  Les actions de SPDR Gold sont conçues pour suivre le prix d’une dixième once d’or. Le prix de l’ETF reste à peu près en ligne avec le prix de l’or en bourse, même si les prix peuvent diverger au cours de chaque journée. SPDR Gold est l’un des dix plus gros détenteurs d’or dans le monde, derrière la France et devant de la Chine. Adresse
State Street Bank and Trust Company
One Lincoln Center
Boston, MA 02211 USA


Téléphone

1-866-787-2257


www.spdrs.com

ETC Source Physical Gold  Source Gold physique P-ETC réplique l’évolution du prix de l’or au comptant sur le fixing de PM de Londres. Les certificats sont garantis par de l’or physique détenu dans les coffres-forts de JP Morgan Chase Bank à Londres et maintenus dans le circuit du marché de l’or. La grande majorité de l’or est détenue dans des barres d’or allouées. Adresse
Source Physical Markets plc
5 Harbourmaster Place
IFSC Dublin Ireland


Téléphone
+44 203 370 1100


www.sourceETF.com

Or alloué ou or non alloué.

Quelle est la différence entre l’or alloué et l’or non alloué? Quelles sont les avantages pour l’investisseur lorsque il s’agit de la sécurité des comptes en or alloués et non alloué? Tout d’abord penchons-nous sur la façon dont fonctionne le système d’or alloué et non alloué.

  • L’or « non alloué » est un élément comptable par lequel une banque, ou une autre entreprise, vous fournit de l’or « non physique ». L’or est comptabilisé comme une dette dans leurs comptes. C’est ce qu’on appelle également des « comptes or » et leurs titulaires sont des créditeurs.
  • Un compte or alloué signifie que l’or est détenu entièrement par le titulaire d’un compte. Cela peut être de petits lingots d’or et des pièces pour un petit investisseur, ou de grandes barres de 12 kg d’or pour un grand investisseur. Le titulaire du compte paie les frais de stockage et parfois une prime d’assurance. Les numéros de série des lingots ou toute autre identification est enregistré au nom du titulaire de compte.

Les fonds boursiers négociés en or n’offrent PAS d’or physique.

Dans ce cas, l’or est conservé par une  banque X  ou la société Y pour l’ensemble du fond. Ces valeurs d’or-papier ne sont pas reliées à de l’or physique et il n’existe pas de garanti d’obtenir la contrepartie d’or physique. En fait, la description des comptes or non-alloué est inquiétante dès le  départ:

Le client est un créancier non garanti.

C’est quelque peu contradictoire avec la déclaration précédente. Le client qui possède un compte alloué peut récupérer son or. Pour le propriétaire d’un compte d’or non-alloué les fonds sont soutenus par de l’or physique et la valeur est indexée sur l’or. Mais la ressemblance à la réelle possession d’or s’arrête là. Vous ne pouvez pas racheter de l’or non-alloué, puisque vous n’avez jamais réellement posséder de l’or, en premier lieu. L’institution peut ne pas avoir assez d’or pour couvrir la valeur totale de tous les comptes d’or non-alloué et même s’ils le font, ils peuvent toujours décliner toute responsabilité dans le stockage de l’or, assuré par un tiers, agissant en leur nom!!! Bref, nous n’avons pas d’or, et si les choses se compliquent, vous n’en aurez jamais.

Notre recommandation, si vous voulez avoir, posséder, détenir de l’or véritable, c’est d’acheter de l’or physique et non pas seulement une représentation virtuel de celui-ci, il faut acheter de petits lingots en or, sous forme d’or alloué, et de confier la garde physique de cet or à une institution spécialisée.

En temps de Bourse déprimée, cela peut faire une différence significative à l’arrivée.

Les investisseurs ont donc décidé d’utiliser des fonds indiciels peu coûteux pour construire le cœur de leurs portefeuilles et répliquer l’indice. Mais, par ailleurs, ils choisissent des fonds dont la gestion est réellement très active. Des fonds capables de donner du « punch » au portefeuille, et pour lesquels il est justifié de payer des frais plus élevés, puisque le talent du gérant le mérite. Traditionnellement, la partie indicielle du portefeuille compte pour 60 % à 70 % du total Le reste du portefeuille est diversifié sur des fonds de gestion active performants ), ou sur des fonds de « stock-picking » choisis chez des spécialistes des petites valeurs (Sycomore Midcap chez Sycomore Asset Management, Centifolia chez DNCA, etc.). Parmi les « satellites », des fonds investis sur les actions américaines ou asiatiques peuvent aussi trouver leur place.  Il est conseillé de privilégier par exemple des fonds « actions américaines » qui gèrent activement le risque de change, ou des fonds de stock-picking performants sur les titres asiatiques.

Très en vogue pour les actions, la méthode « core-satellites » peut même se décliner pour la partie obligataire d’un portefeuille. « Environ 60 % du portefeuille est alors investie sur des fonds obligataires euros à moyen terme (c’est-à-dire qui privilégient des titres de 3 à 5 ans). Le reste sera diversifié sur des fonds dont la gestion est différente : des fonds qui couvrent le risque de hausse des taux, des fonds qui jouent les obligations convertibles ou émergentes, les obligations privées ou à haut rendement, etc.

Comment acheter de l’or à des fins spéculatives? Si l’achat d’or physique n’est pas de votre intérêt, vous avez néanmoins plusieurs instruments à votre disposition pour spéculer avec l’or.

Resumé: Les 4 solutions pour investir dans l’or papier.

  1. Le plus connu est bien sur le contrat à terme de  100 onces de la division COMEX. C’est un instrument assez risqué, dépendant fortement de la fluctuation du dollar, et du cours de l’or. De plus  un seul contrat vaut plus de 170.000$. Ainsi, un mouvement baissier peut vous faire perdre plusieurs milliers de dollar en une journée, sans compter la caution de 7425 $ que vous devez laisser pour acheter ou vendre…

Donc, les plus petits investisseurs qui souhaitent profiter du prochain rallye de l’or vont préférer des fonds négociés en bourse (FNB).

  1.     Le plus grand et le plus populaire d’entre eux est le SPDR Gold Trust ETF (NYSE Arca: GLD). Le prix des actions GLD, qui sont soutenues par de l’or physique,  les parts sont de 1/100e du cours de l’once d’or. Fin août, le Fonds détenait environ 1695 tonnes de lingots d’or – ce qui en fait la 6 eme plus grosse réserve d’or mondiale – et sa capitalisation boursière  fin octobre était d’environ  74 milliards de dollar. C’est un marché  très liquide, avec un volume quotidien moyen approchant les 2 millions d’actions.
  2.     Une autre option pour les plus petits budgets est l’iShares Gold Trust ETF (NYSE Arca: IAU). Ses actions sont également soutenues par de l’or physique, mais les parts sont seulement de 1/100e du prix de l’once de lingots. Le fonds a une capitalisation boursière d’environ 9,42 milliards de dollar, sont quotidiennement négociées  300.000 actions.
  3.    Les plus confiants  peuvent aussi essayer les fonds à effet de levier, qui visent à doubler ou tripler les mouvements de l’or. Par exemple, le fonds de la Deutsche Bank AG Double Gold long ETN (NYSE Arca: DGP). Ce fond détient également de l’or physique, mais utilise des options à terme dans le but de produire des pourcentages double de celui de l’or. Bien sûr, les pertes sont également amplifiées. Comme tous les instruments à effet de levier, ces fonds sont des armes à doubles tranchants.

L’alternative des actions de sociétés minières.

La dernière solution pour investir dans l’or sans acheter des lingots ou des pièces sont les actions de sociétés minières. Certains fonds d’investissement sont également disponibles, et voici deux des plus importants:

  1.     Market Vectors Gold Miners ETF (NYSEArca: GDX), qui suit le New York Stock Exchange Gold Miners Index, un index boursier américains qui suit les sociétés cotées avec une capitalisation boursière d’au moins 100 millions de dollar. Ce fonds comprends entre autre des parts de  Barrick Gold (NYSE: ABX) et de Newmont Mining (NYSE: NEM).
  2.     Van Eck International Investors Gold Fund (MUTF: INIVX) est un fond commun de placement qui se concentre sur les mineurs ayant d’importantes réserves non exploitées. Ce fonds offre également un rendement de dividende de 1,58%.
  •  
  •  
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push ({});