Investir dans l’immobilier est-il toujours un choix sûr?

Un sondage réalisé par l’Ifop en 2019 a montré que pour 67% des personnes interrogées, l’immobilier apparaît comme la valeur la plus sûre du marché, confirmant son rôle de valeur refuge. À noter cependant que l’investissement immobilier personnel (plus de 50%) est plus populaire que l’investissement locatif (environ 20%). Les grandes crises financieres survenues ces dernières années n’ont pas aidé à améliorer l’attrait de l’investissement financier. les francais préfèrent que le taux de retour soit faible (le taux de retour du papier de pierre se situe entre 2,5% et 5%), mais à long terme cela peut certainement rendre l’immobilier plus durable sans être affecté par les fluctuations du marché.

L’immobilier et ses taxes sur l’immobilier en France.

En tant qu’investissement, l’immobilier supporte une charge fiscale élevée. Tout d’abord, je vous propose d’utiliser l’épargne pour acheter votre résidence principale: il existe des outils comme les plans d’épargne logement. Ensuite, si vous le permettez, vous pouvez envisager de louer un type de placement, soit dans un bureau (prudent, prudent), soit via SCPI, …, le deuxième, l’emplacement et le troisième, … vous me connaissez. La réglementation immobilière est nombreuse et stricte; l’équilibre entre propriétaire et locataire ne favorise pas le propriétaire.

Fuyez des niches fiscales fiscales comme la peste.

à moins que vous ne soyez un expert immobilier qui puisse exclure 80% des offres «fantastiques» que vous propose les vendeurs, vous risquez de vous retrouvez avec un os ou deux . Aujourd’hui, le patrioine doit être diversifié: de l’investissement, de l’immobilier ou de l’assurance-vie et si si vous êtes très intéressé par la bourse, vous pouvez utiliser des petits PEA pour prendre un peu de risque. Selon votre «situation financière», les recommandations de votre banque peuvent être des recommandations standard, des recommandations plus personnalisées ou une «personnalisation avancée». Dans tous les cas, veuillez examiner attentivement les frais d’entrée, la gestion, la tenue du compte et le fonctionnement pour obtenir le taux d’investissement réel. Et enfin, à moins de croire dans le Père Noël, n’écoutez jamais les vendeurs d’investissements « à haut risque »!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.