Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les barrières à l’achat d’or physique en Inde augmentent de jour en jour. Une nouvelle loi oblige les importateurs d’or indiens à payer par avance l’or importé. Dans la pratique, les importations d’or sont souvent le fait de petits bijoutiers, de commerçants et d’orfèvres. Beaucoup d’entre eux sont confrontés à des problèmes de liquidités, en vendant à crédit.

L’appétit indien pour l’or physique ne dément pas, ce qui a déséquilibré la balance commerciale en avril. Depuis lors, le gouvernement indien a adopté plusieurs mesures, l’une des plus importantes est mise en place d’une taxe de 8% sur les importations d’or physique. L’offre se raréfie, ce qui a amené à une augmentation du prix local de l’or. Le prix d’une once d’or en Inde est de 20 $ supérieur au prix de cette même once d’or à Londres.

Selon les estimations, 18.000 tonnes d’or se trouvent dans les mains des particuliers en mains alors que les réserves d’or officielles de la Bank of India (la Banque centrale indienne) ne s’élève qu’à 557 tonnes. Par ailleurs, les importations d’or ont chuté pour atteindre 36 millions par jour à partir de la mi-mai, contre 135 millions de dollars d’or deux mois auparavant.

Hausse des exportations indiennes de bijoux en or.

Les exportations indiennes d’or d’investissement sous forme de bijoux en d’or ont augmenté en septembre pour un deuxième mois consécutif. Compte tenu des restrictions légales sur le commerce national de l’or, les producteurs ont opté pour vendre sur le marché noir et exporter de l’or sous forme de bijouterie. Les primes pour acheter de l’or physique ont grimpé à 100 $ l’once: En septembre, la valeur des exportations a augmenté de 16,5% par rapport à août. La valeur totale des produits exportés est de 653 900 000 $ US selon le GJEPC. Cependant, si l’on prend en compte les six premiers mois de l’année, les exportations ont chuté de 58,34 % à 3.340 millions d’euros.

La croissance des exportations de ces derniers mois est attribuable en grande partie aux diverses contraintes imposées à l’importation d’or ainsi que la taxe d’importation de 15%, autant de décisions destinés à rationner l’offre d’or sur le marché indien et ainsi freiner la croissance exponentielle des importations de métaux précieux. Une autre raison qui a contribué à la croissance des exportations de bijoux est la récupération du marché de la bijouterie en or aux États-Unis, coïncidant avec Noël.