Gradation des billets et des monnaies au Canada.

Vous pouvez chercher des pièces de différentes dates directement de votre monnaie de poche. Vous serez surpris, car vous pourrez probablement remonter ainsi jusqu’en : 1937 pour les un cent ; 1940 pour les 5 cents; 1968 pour les 10 cents et 25 cents. Malheureusement, pour les 50 cents et les 1 dollar, ce sera un peu plu difficile. Vous pourrez aussi par le biais des banques ou des caisses vous procurer des rouleaux de monnaie dans lesquels vous pourrez retrouver à petit frais ( valeur faciale ) des dates manquantes à votre collection. Vous pouvez aussi demander à votre entourage de vous rapporter des pièces de leurs voyages hors du pays et vous monter une collection du monde.
Un deuxième pas peut être de vous informer s’il existe un club ou une association numismatique dans votre région. Ces regroupements peuvent vous informer sur le loisir, vous faire profiter de l’expérience d’un groupe et en plus , être une excellente occasion de faire des échanges avec d’autres membres.
Une autre façon de poursuivre votre collection est de vous acheter des pièces de marchands. Cependant nous vous conseillons, avant d’amorcer cette étape, de vous procurer des volumes spécialisés et de définir ce que vous voulez collectionner.

Gradation de la monnaie

Superbe-67MS-67Il s’agirait d’une pièce de qualité bijou mais dont un des trois facteurs permettrait de la considérer plus belle qu’un bijou mais sans être parfaite.
Bijou-65MS-65Ce palier est réservé aux pièce qui ont un aspect général de très bonne qualité. Le lustre, la frappe et la surface doivent être au-dessus de la moyenne. La frappe doit être bonne, le lustre doit être régulier, même s’il n’est pas parfait, et la surface doit être pratiquement exempte de marques, sauf pour les pièce de grande dimension ou celles frappées sur un métal particulièrement fragile comme l’or. Il ne doit y avoir aucune imperfection assez importante pour choquer l’oeil.
Incirculée de choix-63MS-63Il s’agit en fait d’une pièce de type MS-60, choisi comme étant supérieur à ce palier. On voit des défauts du lustre, de la frappe ou encore de la surface, mais rien de majeur qui discrédite l’ensemble de la pièce.
Incirculée-60MS-60Aucune trace d’usure à la surface de la pièce. Considéré comme étant la qualité habituelle d’une pièce neuve. Peut montrer des marques de transport ainsi que des taches sur le lustre. La frappe peut être faible. Un seule de ces facteur peut empêcher la pièce de s’élever au palier Inciculée de choix-63
Pratiquement Incirculée-55AU-55Seulement une très petite trace d’usure, visible à l’oeil nu, sur la partie la plus en relief de la pièce.
Pratiquement Incirculée-50AU-50Traces légères d’usure sur toutes les parties en relief Une grande partie du lustre original est toujours là.
Excellente-45EF-45Traces légère, mais constante sur tous les points en relief du motif. Les détails sont toujours visibles. On peut encore voir le lustre original entre les lettres et sur le contour de la pièce.
Excellente-40EF-40Légères traces d’usure, mais plus prononcées qu’au palier précédent. Parfois, on peut encore voir des traces du lustre original.
Très Belle-30VF-30Usure régulière de la surface; les détails en relief sont presque effacés. Le lettrage doit cependant rester très net et précis.
Très Belle-20VF-20Comme le palier précédent mais avec un peu plus d’usure.
Belle-12F-12Usure plus ou moins importante, mais régulière. Le motif doit être complet et précis. On doit voir tout le lettrage, même si certaines lettres peuvent être faibles.
Très Bonne-8VG-8Passablement usée. Pratiquement tous les détails des cheveux et des feuilles sont effacées.
Bonne-4G-4Très usée. Les traits principaux du motif sont toujours présents, mais faiblement. Les traits secondaires sont souvent disparus.
Passable-3AG-3Très forte usure sur l’ensemble de la pièce. On ne peut plus distinguer des parties du motif, ou encore des lettres ou des chiffres. La date est difficilement lisible.


Gradation du papier-monnaie.

Tout comme la monnaie canadienne, vous pourrez collectionner par type. Vous pouvez collectionner exclusivement les billets du Dominion ou ceux de la Banque du Canada. Vous penserez peut être débuter votre collection avec ses émissions de 1954 ou 1973. Vous avez même l’opportunité de collectionner les série par préfixe. Vous remarquerez ou mettrez peut être la main sur des erreurs d’impressions, des numéros solides ( ANJ3000 000 , BEH6 000 000, … ), des billets de type radar ( ANJ5431345, EVS8521258, … ), des numéros de série ascendants ( 12345689…) ou bien des numéros de séries descendants ( 8765432, 7654321, … ). Comme vous voyez, le choix est large. Maintenant c’est à vous de déterminer votre champ d’intérêt.

IncirculéeUNCUn billet parfait. Neuf et propre tel qu’émit, sans aucun pli, avec des couleurs parfaites. Celle-ci ont leur brillant original. Certaines émission peuvent avoir du relief à cause de la méthode d’impression. On doit faire mention s’il a lieu, des marges inégales et du décentrage.
Pratiquement IncirculéeAUSemblable à l’incirculé avec un léger pli ( généralement vertical au centre ) ou 2 à 3 plis de comtage, mais toutefois sans la présence de ces 2 caractéristique à la fois. Si les plis de comptage font que les fibres du papier sont brisées, le billet doit être déclassé.
ExcellentEFSemblable à la pièce presque incirculée, mais avec un pli central vertical ou horizontal prononcé ( les fobres sont brisées ) ou encore avec plis de comptage sévères. Cependant la combinaison de ces 2 défauts entraine le déclassement du billet. Il ne doit y avoir à peu près aucune trace d’usure, de saleté ou de diminution de l’intensité des couleurs. ( Si le centrage ou les marges sont imparfaits, on doit le mentionner ).
Très BelleVFUn billet assez rigide et propre. Celui-ci peut avoir des plis majeurs, des plis mineurs et des traces dûes à la circulation. Les couleurs peuvent être quelque peu défraichies, mais les motifs sur les plis ne doivent pas être complètement effacés.
BelleFUn billet qui a beaucoup circulé, avec plusieurs plis, mais cependant un peu de rigidité demeure. Généralement sali et avec une intensité des couleurs réduite. Les motifs situés sur les plis majeurs commencent à disparaitre.
Très BonneVGUnbillet qui a beaucoup circulé, mais tout les éléments majeurs du motif sont encore visibles. Généralement mou, assez sale et les couleurs sont fades. Une partie modérée du motif peut être absente sur les plis majeurs. D’autres défauts peuvents être présents. ( Voir liste ci jointe, mais doivent être mentionnés. )
BonneGUn billet très mou, souvent avec une petite déchirure et des petites pièces manquantes. Généralementune partie du motif est très usée. Le billet est d’apparence sombre. Les signature, les dates et les numéros de série manuscrits sontusés et parfois illsible. Le billet a généralement plusieurs autres défauts.( Voir la liste ) 
PassableAGSemblable à une pièce  » Bonne « , mais de plus gros morceaux sont manquant, les signatures, les dates et les numéros de série sont fade ou totalement effacés. Ce billet a souvent d’autres défauts et déchirures.( Voir la liste )

Comment conserver ses pièces ?

Au Canada, les deux façons les plus populaires de ranger ses pièces sont les cartons 2″ par 2″ et les cahiers de compagnie avec pages plastifiées.

    Le système 2×2 fut popularisé par les vendeurs. Ces derniers, encore aujourd’hui, se servent de ces petits cartons pour entreposer leur pièces qu’ils peuvent par la suite les ranger dans des boites rectangulaires. Cette façon de faire leur permet d’économiser de l’espace de rangement tout en conservant une quantité d’entreposage adéquat pour leurs pièces. Donc les pièces achetés par les collectionneurs sont souvent reçues sous cette « emballage ». Ce fait a probablement aider ce système a devenir le système le plus utilisé. Les pièces sont déposées sur un carton qu’ont repli sur lui même et qui s’agrafe par la suite. Ces cartons sont munis d’une fenêtre plastifiée permettant de voir la pièce ainsi  que pour la protégé. Ces cartons peuvent ensuite être placé dans des feuilles à carreaux ( grandeur 8.5 x 11 ) que l’on insère dans un cartable.

     L’autre système consiste en un volume avec des feuilles carrelés dans lesquels on insère nos pièces. Ce système fut déjà très populaire, mais n’est beaucoup moins présentement. En fait le choix d’une méthode ou de l’autre est bien plus une question personnel, ces deux méthode ont tout leurs avantages et leurs désavantages. L’important est de protéger vos pièces de l’usures et qu’il est beaucoup plus agréable de s’amuser avec une collection bien protégée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.