•  
  •  
  •  
  •  

Fin de séance mitigée sur les marchés européens, avec des scores compris entre -0,2% à Madrid (Ibex35) et Londres (FTSE100), et +0,3% à Amsterdam (AEX) et Zurich (SMI).

L’indice paneuropéen Euro Stoxx 50 termine en baisse de 0,2% à 3059,8 points. Les statistiques publiées ce matin en Europe ne sont pas des plus encourageantes. En baisse pour le quatrième mois consécutif, l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti à 92,9, son plus bas en vingt et un mois, en dessous des attentes des analystes. Hans-Werner Sinn, président de l’Institut statistique IFO, a estimé qu’une amélioration de la situation économique au sein de la première puissance de la zone euro n’était pas à attendre au cours des prochains mois. Mauvaise nouvelle également en Grande-Bretagne, où l’Institut statistique ONS a révisé à la baisse sa prévision de la croissance au premier trimestre 2005, de 0,6 à 0,5% en rythme séquentiel et de 2,8 à 2,7% sur un an.

Parmi les résultats trimestriels publiés ce matin.

on notera ceux du bancassureur belgo-néerlandaise Fortis (+0,2% à Bruxelles et Amsterdam), qui a dégagé un résultat net de 1,487MdE, en progression de 53% à données publiées et de 6% en pro-forma. En excluant les résultats des cessions, le bénéfice net est ramené à 1,045 milliard d’euros, faisant ressortir un taux de croissance de 26% en pro-forma.

Le britannique Great Universal Stores (-0,9%) a publié ce matin et au titre de l’exercice fiscal clos le 31 mars dernier un bénéfice imposable de 693Mls£, quasi-stable en rythme annuel. Trois des divisions de GUS ont enregistré des bénéfices record : Argos Retail Group, Experian et Burberry. Cette dernière division sera scindée d’ici la fin de l’année. Argos et Experian devraient connaître le même sort, à une date non encore précisée. GUS ne voit en effet aucune logique industrielle à conserver les unités en question.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

Burberry termine en nette hausse de 5,6%.

Dans un communiqué publié à l’occasion de la tenue, ce jour, de l’Assemblée générale des actionnaires de Imperial Chemical Industries, John McAdam, Directeur général du groupe chimique britannique, a rappelé que la visibilité de marché restait ‘ très réduite ‘. ICI s’attend malgré tout à enregistrer cette année, si les conditions de marché restent, en moyenne, comparables à celles connues au premier trimestre, une nouvelle progression de ses résultats.

Le titre ICI s’apprécie de 0,2%.

Le français Saint-Gobain et le britannique Hanson gagnent 0,7 et 0,5% au lendemain de l’adoption par le Sénat américain d’un amendement visant à accélérer les procédures en cours dans le cadre des procès contre l’amiante, tout en accélérant la constitution d’un fonds d’indemnisation aux victimes.

  •  
  •