Catégories
Bourses - Devises - Matières premières.

Europe: fin de séance mitigée.

Fin de séance mitigée sur les marchés européens, avec des scores compris entre -0,2% à Madrid (Ibex35) et Londres (FTSE100), et +0,3% à Amsterdam (AEX) et Zurich (SMI).

L’indice paneuropéen Euro Stoxx 50 termine en baisse de 0,2% à 3059,8 points. Les statistiques publiées ce matin en Europe ne sont pas des plus encourageantes. En baisse pour le quatrième mois consécutif, l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti à 92,9, son plus bas en vingt et un mois, en dessous des attentes des analystes. Hans-Werner Sinn, président de l’Institut statistique IFO, a estimé qu’une amélioration de la situation économique au sein de la première puissance de la zone euro n’était pas à attendre au cours des prochains mois. Mauvaise nouvelle également en Grande-Bretagne, où l’Institut statistique ONS a révisé à la baisse sa prévision de la croissance au premier trimestre 2005, de 0,6 à 0,5% en rythme séquentiel et de 2,8 à 2,7% sur un an.

Parmi les résultats trimestriels publiés ce matin.

on notera ceux du bancassureur belgo-néerlandaise Fortis (+0,2% à Bruxelles et Amsterdam), qui a dégagé un résultat net de 1,487MdE, en progression de 53% à données publiées et de 6% en pro-forma. En excluant les résultats des cessions, le bénéfice net est ramené à 1,045 milliard d’euros, faisant ressortir un taux de croissance de 26% en pro-forma.

Le britannique Great Universal Stores (-0,9%) a publié ce matin et au titre de l’exercice fiscal clos le 31 mars dernier un bénéfice imposable de 693Mls£, quasi-stable en rythme annuel. Trois des divisions de GUS ont enregistré des bénéfices record : Argos Retail Group, Experian et Burberry. Cette dernière division sera scindée d’ici la fin de l’année. Argos et Experian devraient connaître le même sort, à une date non encore précisée. GUS ne voit en effet aucune logique industrielle à conserver les unités en question.

Burberry termine en nette hausse de 5,6%.

Dans un communiqué publié à l’occasion de la tenue, ce jour, de l’Assemblée générale des actionnaires de Imperial Chemical Industries, John McAdam, Directeur général du groupe chimique britannique, a rappelé que la visibilité de marché restait ‘ très réduite ‘. ICI s’attend malgré tout à enregistrer cette année, si les conditions de marché restent, en moyenne, comparables à celles connues au premier trimestre, une nouvelle progression de ses résultats.

Le titre ICI s’apprécie de 0,2%.

Le français Saint-Gobain et le britannique Hanson gagnent 0,7 et 0,5% au lendemain de l’adoption par le Sénat américain d’un amendement visant à accélérer les procédures en cours dans le cadre des procès contre l’amiante, tout en accélérant la constitution d’un fonds d’indemnisation aux victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.