•  
  •  
  •  
  •  

Après avoir aligné trois séances consécutives de baisse, les Bourses européennes sont bien orientées mardi en début d’après-midi, dans un marché soulagé par la publication d’un indice ZEW du climat des affaires en Allemagne nettement supérieur aux attentes des analystes, et attentiste avant la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Les indices de référence du Vieux Continent affichent des scores compris entre +0,2% sur le MIB30 milanais et +1% sur le Dax30 francfortois.

L’Institut allemand d’études économiques ZEW a dévoilé ce matin un indice en hausse ‘considérable’ de 6,2 points à 73,4 points au mois de décembre. 83,7% des analystes et investisseurs institutionnels interrogés dans le cadre de l’élaboration de l’indice notent que l’activité économique reste faible, contre 87,5% le mois dernier.

L’indice relatif au climat des affaires en zone euro ressort lui aussi en hausse, progressant de 6,1 points sur un mois, à 78,2. On attend maintenant de prendre connaissance des chiffres américains relatifs aux stocks des grossistes au mois d’octobre qui seront dévoilés à 16h00 heure de Paris. Après la clôture des marchés européens, la Fed devrait annoncer un maintient en l’état de ses taux d’intérêts, actuellement à 1%, soit leur plus bas niveau depuis 1958.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent - Goldbroker.com

Il est cependant vraisemblable que, compte tenu des preuves de plus en plus nombreuses du redémarrage économique américain, Alan Greenspan, président de la Réserve fédérale, se montrera moins enclin que le mois dernier à maintenir beaucoup plus longtemps une politique monétaire accommodante.

Dans le sillage de leurs homologues américaines, les valeurs technologiques sont bien orientées, à l’image des équipementiers télécoms Alcatel (+0,9%) et Nokia (+0,5%), des SSII Cap Gemini (+2,6%) et LogicaCMG (+2,7%) ou des spécialistes des semi-conducteurs Infineon (+0,9%), STMicroelectronics (+1,2%) et ASML (+1,9%). Ces trois derniers profitent du relèvement des prévisions de bénéfice par action et de chiffre d’affaires de l’américain Texas Instruments.

Les valeurs pétrolières sont également bien orientées, malgré le léger repli des cours du pétrole. Alors même que le baril de Brent recule de 18 cents à 29,8 dollars, Eni gagne 1,4%, Total 1,9% BP de 2,2% et Royal Dutch Petroleum de 2,3%.

  •  
  •