•  
  •  
  •  
  •  

Des avantages très attractifs

Le prêt à taux zéro représente une avance de l’état pour acquérir sa résidence principale. Son principal atout : la somme empruntée est remboursée à l’identique. Pas besoin de rajouter des intérêts ! Depuis sa création, en octobre 1995, plus de 850 000 ménages en ont profité.
Une solution digne d’intérêt… à condition d’y avoir droit.

Qui peut en bénéficier ?
La demande peut être faite auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit. L’obtention du prêt à taux zéro dépend du montant des ressources, indiquées dans la rubrique « revenu imposable », sur votre dernier avis d’imposition. Le niveau de ces revenus est plafonné en fonction du nombre de personnes du foyer et de sa zone géographique. En majorité, les bénéficiaires sont des ménages gagnant entre 2 et 3 fois le SMIC.

Pour quel type de logement ?
Ce doit être votre résidence principale (donc occupée au moins 8 mois par an). Le prêt à taux zéro peut servir à financer un logement neuf, mais aussi la construction d’une maison individuelle, éventuellement l’achat d’un terrain, ou l’aménagement de locaux destinés à servir de logement.
Pour financer un logement ancien, les choses se compliquent : il doit avoir au moins 20 ans et les travaux d’amélioration doivent représenter au minimum 54% de son prix d’achat.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent - Goldbroker.com

Comment est calculé le prêt ?
Le prêt à taux zéro ne peut pas être l’emprunt principal ou unique. Il est au maximum égal à 20% du prix du logement et ne doit pas dépasser 50 % de l’ensemble de vos prêts complémentaires (prêt d’accession sociale, prêt conventionné, prêt 1%, prêt bancaire, prêt d’épargne logement…).
En outre, il existe des plafonds pour le prix du logement, fixés en fonction du lieu d’habitation et du nombre de personnes dans votre foyer.

Comment est-il remboursé ?
Le plan de remboursement dépend des revenus de votre ménage. Plus ils sont modestes et plus vous disposerez de temps pour rembourser. Enfin, ce plan est, non seulement individualisé mais aussi modifiable selon vos besoins.

Astuce
Pour alléger leurs mensualités, les bénéficiaires d’un prêt à taux zéro peuvent obtenir, sous certaines conditions une APL (Aide Personnalisée au Logement). Adressez-vous à votre caisse d’allocations familiales. Si elle vous accorde l’APL, celle-ci sera versée à votre banque, et déduite directement de vos mensualités de remboursement.
  •  
  •