Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les arnaques dites à la nigériane sont particulièrement nombreuses dans le domaine de la vente ou de l’achat d’or.

Elles sont vraiment cousues de fil blanc, et il semble peu probable que des gens se fassent attraper par des arnaqueurs, bien souvent situés en Afrique, pourtant il semble que beaucoup d’occidentaux se fasse attraper dans ces arnaques bien rodées!

Deux types d’arnaques sur l’or.

La plus courante, l’on vous propose l’achat d’or à un prix inférieur à celui du marché. Cet or, bien souvent présentés comme or alluvial provenant d’un village d’orpailleur, est accompagné d’une série d’information comme pureté, provenance ou autre, pour paraitre une offre sérieuse.

L’autre, c’est un butin, qui pour une raison X (succession, troubles politiques, etc.) doit sortir du pays d’origine (souvent situé en Afrique) pour être convoyé dans le pays de la future victime.

Des techniques d’arnaque bien rodées.

Portant sur des quantités d’or faramineuse, l’on vous promet un pourcentage pour autant que coopérer, et votre tâche devant prendre livraison de cet or.  L’astuce des arnaqueurs est de commencer par une prise de contact par des tiers (pseudo avocats, notaires ou fonctionnaire), qui sont d’ailleurs une seule et même personne, afin de préparer l’expédition. Invariablement, on vous donnera un prétexte (droit de douanes, de succession ou autres) empêchant au dernier moment la réception de cet or, et l’on vous demandera de débloquer la situation en payant ces frais qui iront droit dans la poche de l’arnaqueur.

Dernièrement, c’est un retraité Suisse qui a payé plus de 3 millions d’euros à une bande d’arnaqueur,  croyant qu’il allait toucher le pactole, 250 Kilogrammes d’or sous forme de lingots censés provenir de l’héritage d’une femme sans héritiers. Les deux malfrats ont même réussit à faire venir en Afrique ce retraité, lui montrant ce qui était censé être de l’or.